# Top site 1
# Top site 2
# Top site 3
# Top site 4
# Top site 5
Staff :
# Profil
# Contacter
# Présente
# Profil
# Contacter
# Présent
Prédéfinis : en voir +
   
   
08
08
News — Les groupes : Magnus et La Compagnie sont fermés. Merci de privilégier les autres groupes.
Toutes les informations sont présentes ici.
News du 21/07 — Mise en place de la mise à jour N°9 juste ici ! Les intrigues sont terminées, le système de quête se simplifie et une nouvelle temporalité verra bientôt le jour.
News du 01/05 — Mise en place de la mise à jour N°8 par-là !
News du 01/04 — Mise en place de la mise à jour N°7 par-là ! Apparition du principe des évents ponctuels ainsi que d'un recensement.
News du 01/03 — Mise en place de la mise à jour N°6, ici. Plusieurs petites nouveautés HRP à découvrir, et un recensement qui se profile pour le mois prochain !
News du 01/02 — Mise en place de la mise à jour N°5, ici. Nous recherchons un animateur n'hésitez pas à postuler ! Découvrez un nouveau système de jeu, en vous rendant là.
News du 15/01 — Les intrigues sont lancées ! Pour en savoir plus rendez-vous ici.
News du 01/01 — Mise en place de la mise à jour N°4, ici. Les intrigues de l'an 125 débute à Pelagia. Découvrez un nouveau système de jeu, ici.
News du 01/12 — Mise en place de la mise à jour N°3, ici. Vous retrouverez des jeux et un nouvel univers, ici.
News du 05/11 — Mise en place d'un mini-évent par le membre Siobhán Balfe. Rendez-vous ici !
News du 01/11 — Mise en place de la mise à jour N°2, ici. Vous retrouverez une tombola, ici. Ainsi que la mise en place de divers jeux sur la CB !
News du 15/10 — Réouverture d'Escalus après 1 an d'absence !
ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Boisson Aloe Vera à la Myrtille – Lot de 20 bouteilles de 500 ml
16.14 €
Voir le deal

 ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül



Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2937
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty30.12.15 18:06 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Toutes ses imperfections, tous ces ratées dans la soirée, elle en commencerait à avoir des cheveux blancs si elle devait en faire toute la liste. Pourtant la plus grosse qui lui restait dans son esprit c’était le gardien.
Si seulement, elle avait comprit qu’il allait être présent, et être toujours ce même personnage antipathique à ses yeux, elle aurait prit ses jambes à son cou.
Pourtant elle ne pouvait pas le faire.
L’étiquette, le devoir, et tout ce qui en suit, on ne peut faire toujours comme on le désire malheureusement.
Mais alors que le spectacle de cirque prenait fin et qu’une bonne partie des invités étés parti, Siobhán voulait profiter de la musique, et danser un peu.
Après tout si la société avait déboursé son argent pour un orchestre de Jazz, ce n’était pas pour l’utiliser comme de la décoration. Ses pieds lui faisaient mal pourtant l’alcool et les essences lui avaient anesthésié ses sensations désagréables.
Si bien qu’elle marchait sans grimacer, même si elle avait des cloques à ses talons.
Les chaussures neuves, c’était peut-être le plus grand fléau de ce monde.
Une coupe en main elle la vidait, et elle en reprenait une nouvelle, qu’elle vidait à nouveau. Grisé, elle prit de l’essence cette fois-ci, et le verre en main, elle avait besoin de se débarrasser de cette sangsue qui lui collait le dos nus.
Ce souvenir, ce baiser.
Cherchant du regard Saül, elle le trouvait et s’approchait d’un pas déterminant, le menton fièrement levé et les talons claquant le sol.
Elle s’arrêtait devant lui.
« Dansons. » Lui ordonnait-elle.
Il s’agissait peut-être d’une énorme erreur, et pourtant elle venait d’ouvrir la bouche pour lui donner un ordre et mettre en même temps les deux pieds dans le plat.
Un tango lui permettrait peut-être de parler plus simplement qu’en face à face.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Saül Darwin
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 2622
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty01.01.16 19:15 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

Cartes sur table

3 Avril 125 | ME — Siobhán Balfe


La soirée se terminait petit à petit, Tomás tombait de fatigue mais Saül se devait de rester. En demandant gentiment à ce cher Alastair s'il y avait une salle avec un lit pour que le petit se repose tranquillement pour la fin de soirée, on lui indiqua l'infirmerie - ou, en plus, ue gentille jeune femme sera présente pour surveiller le bambin. Sans attendre, il se débarrassa donc du fardeau qu'était son fils et pu enfin passer une fin de soirée tranquille. Au milieu d'un groupe de personnes importantes, il riait et sifflait une nouvelle coupe sans même réfléchir à combien il avait pu en boire avant. Commencer à compter, lorsqu'il s'agissait d'alcool, était tout simplement une erreur.

Tranquillement installé, il croisa le regard de cette jumelle qui le dérangeait tant. Elle avait le même regard, celui d'un petit chien perdu au milieux d'une meute de loups, c'était si perturbant. Saül prit une longue inspiration lorsqu'il réalisa qu'elle venait par ici. Il avait été bien heureux de l'éviter, tout juste la taquiner, le reste de la soirée. Lui qui souhaitait à tout prix la fuir, incapable de savoir quoi lui dire et quoi faire suite à cette rencontre se terminant par un baiser... Mais elle ne se contenta pas de le regarder, de se rapprocher. A son "Dansons", la tablée s'offusqua presque ; persuadée que le Gardien rejetterait la petite chef de service pour rester avec son assemblée et continuer de faire des blagues grasses sur la femme de l'ancien PDG d'il-ne-savait-plus-quelle-entreprise. Mais à la place...

Je vous suis. Puis il se leva et prit la main de Siobhán, avant de se retrouver au centre de la piste de danse en un claquement de doigt. Les premières notes à la contrebasse d'un tango se firent entendre. Il déposa doucement sa seconde main sur les hanches de la sœur d'Yseult qui, elle, jamais n'aurais osé porter une robe si flamboyante. Sa première main serrait celle de Siobhán comme pour ne pas la perdre ; puis d'un pas assuré mais relativement doux, Saül lança la danse. Alors, fière de cette soirée ? Vous en êtes en partie responsable, n'est-ce pas ?


________________
Saül batifole en #778899

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2937
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty01.01.16 21:53 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Ses mains se plantaient sur ses hanches décharnées. Toisant tour à tour l’ensemble de la tablée, un léger haussement d’épaule se fit voir et sans aucune crainte elle déposait sa pochette qui lui servait de sac à main sur la table. Après tout, elle reconnaissait presque les gens qui étaient présents, et si jamais on venait à la voler elle serait de qui il s’agit.
Un frison lui déchira l’échine quand il la toucha.
Son problème avec les contacts humains pouvaient être parfois très fatiguant, peut-être trop même. Mais en même temps, elle avait prit cette habitude de tout faire pour que ça soit elle qui réussisse par ses propres moyens, sans jamais compter sur quelqu’un d’autre.
Siobhán le suivait dans un silence de plomb.
Une véritable mauvaise idée, elle avait envie de traîner les pieds comme un enfant, de faire un caprice et de vouloir tout arrêter. Les lèvres pinçaient elle se positionnait sur la piste de danse, prenant sa main, et disposant l’autre sur son épaule.
Il lui posait une question, et elle commençait à danser, tournant la tête pour ne pas le voir. Reculant d’un pas, elle se rendait compte qu’elle menait la danse, comme à sa mauvaise habitude, alors elle se fit plus lourde sur la pointe de ses pieds, et redressa son dos, le laissant reprendre le contrôle.
« Je ne vous ai pas invité à danser pour parler de la soirée. » Répondait-elle alors à ses questions, même si elle avait envie de planter ses ongles dans sa chair et le regarder avec un visage décomposer que c’était à son goût une catastrophe ambulante. « Disons que je me serais bien passée à la contribution en nature. Mon portefeuille ça suffisait bien assez. »
La musique s’accélérait, et elle tournait la tête vers Saül, suivant les règles bien établi d’un tango de salon. Ses yeux rencontraient ce de son partenaire de danse, son cœur s’accéléra. Elle voudrait bien que ses cauchemars deviennent réalités, elle voudrait bien voir les murs s’effondrer et les hublots explosés pour finir par noyer tous les gens présents.
Et elle également.
Son pied cogna contre celui de Saül lors d’un pas de danse, alors qu’elle devait le glisser à l’intérieur de ses jambes. Elle inspirait et détournée du regard. Un peu de honte, et beaucoup d’inconfort.
« Je voulais parler du baiser de la dernière fois… » Commençait-elle à parler.
Puis elle s’écarta de lui, le tenant toujours d’une main, et avança de trois petits pas.
Finalement elle revenait vers lui.
« Pouvons-nous l’oublier Gardien ? » Lui demandait-elle, en arborant un faux sourire digne d’un commercial.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Saül Darwin
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 2622
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty05.01.16 12:02 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

Cartes sur table

3 Avril 125 | ME — Siobhán Balfe


Sans trop comprendre pourquoi, ni réellement comment, Saül sentit que subitement il ne menait plus. Là étaitle problème qu'il avait rencontré avec Siobhán depuis qu'il avait croisé son chemin dans le temps : elle prenait toujours les rennes, afin d'avoir le contrôle absolu. En théorie d'ailleurs, cela ne déplaisait pas vraiment au Gardien qui était un homme ouvert et, malgré sa légère tendance à la mysoginie, appreciait qu'une femme forte le traîne par les piedds. Mais il y avait des choses qu'un homme se devait de faire lui-même, et danser en faisait partie. Alors, non sans lutter, il reprit petit à petit le pas, finissant par la mener du bout de ses doigts qui glissaient sur ses hanches à avancer là où il l'attendait très exactement.

A sa réponse, évasive et agressive comme toujours, Saül ne fit que sourire en observant autour de lui si l'on parlait d'eux. Ce couple formé par ce tango était on ne peut plus particulier, surtout pour Azores qui, du coin de l'oeil, devait pouffer intérieurement comme un petit goret. Lorsque la musique les força à perdre leurs regards l'un dans l'autre, chacun eurent une réaction plutôt semblable. Accelération du batement de coeur, léger frisson, mains qui deviennent moites. Saül garda la tête haute pour cacher que cela l'atteignait. Sans le réaliser, il faisait enfin sa catharsis bien méritée : en dansant avec le clône de la femme qu'il aimait sûrement toujours, il arrivait enfin à la mettre de côté, dans un petit tiroir de son esprit qu'il ne serait pas obliger d'ouvrir à nouveau.

Son pied pue la maldresse, et la question qui suivit ne fit qu'affirmer l'embarras dans lequel Siobhán devait se trouver. Oubliez le baiser ? Oh non. Non non, il n'en est pas question. Il avait répondu sans réfléchir, d'insctinct, en secouant sa tête négativement comme un enfant à qui l'on tendrait un plat de brocolis. Il se racla la gorge pour continuer sa réponse car un simple non, il le savait, n'était pas une réponse acceptable pour la chef de service. Comprenez, ce baiser... La musique semblait jouer avec l'ironie de la situation, résonnant gravement à ce moment précis. Alors Saül plaqua Siobhán tout contre lui, puisque c'était le mouvement attendu dans ce tango. C'est jusqu'ici ce que vous différencie le plus de votre soeur. Et j'ai comme l'impression que cette différence, vous en avez besoin. Alors non. Il relâcha son étreinte. Pour vous, croyez-moi, il est bien mieux de ne pas l'oublier.

Il souriait, et en s'approchant à nouveau des oreilles de sa compagne de danse, il susurra doucement Après tout, c'est vous qui m'avez embrassé. Et c'était loin d'être déplaisant au point de vouloir l'oublier... D'un revers délicat de sa main, il écarta une mèche de cheveux proche de son lobe. Après tout, la catharsis n'amenait-elle justement à suivre ses pulsions ?


________________
Saül batifole en #778899

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2937
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty05.01.16 13:31 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


En tant normal danser un tango la ravisé au plus haut point, se rencontrer, reculer, être prêt d’un partenaire de danse, même si parfois mener à plus, c’était l’un des rares moments où elle accepter d’être en contact avec homme. Ce dégoût des corps, elle ne serait pas dire depuis combien de temps elle l’a, ni pourquoi, mais c’était ainsi.
Pourtant, sentir la main de Saül s’infiltrer sur sa hanche, la seconde dans la sienne, et sa tête contre la sienne, ne la rassurait pas.
Tour à tour en l’entendant parler, son visage avait arboré plusieurs expressions, allant de l’étonnement à l’exaltation. Elle était presque heureux que la lumière était tamisé et qu’elle pouvait détourner ou avoir son visage contre le siens, pour qu’il ne remarque pas les réactions qu’il lui produisait.
Sa réponse faisait mouche, après tout, Siobhán avait bien fait une scène à Odéon, il y a bientôt trois à quatre mois de cela, sur le fait, qu’elle en avait assez d’entendre l’adulation d’Yseult. Ce nom elle finirait par l’haïr à force.
Inspirant longuement, et les lèvres pincées, elle tentait de reprendre convenance, avant le prochain pas de danse, où il pourrait avoir toute la mesure des couleurs qui reflétaient ce qu’elle pensait de lui.
« Serais-ce une tentative de séduction Gardien ? » Tentait-elle alors de dérider la conversation trop sérieux pour les quantités de substances qu’elle avait ingurgité. « C’est orignal je dois dire, elle doit fonctionner souvent, un véritable petit publicitaire. » Glissait-elle en ayant un léger rire.
Lorsqu’il lui touchait les cheveux ses yeux se fermaient légèrement, et elle tournait la tête. Pour lui montrer seulement un nez fier et dressé vers le ciel.
« D’habitude ce n’est pas pour mes baisers que l’on me fait un compliment, même mon ex-mari ne trouvait pas que c’était ce que je faisais de mieux… » Murmurait-elle, en se disant que c’était plaisant de recevoir un compliment de ce genre-là.
Retournant alors son visage dans sa direction, elle plantait son regard dans le sien. Dans ses yeux se trouvaient une drôle d’expression, quelque chose de mélancolique, mais en même temps de colérique et de tendre.
« Attendez-vous quelque chose de spécial de ma part. Tel qu’un second baiser, ou bien plus ? » Le questionnait-elle, en posant la pire question qui soit au monde lorsque l’on est saoul.
« Malheureusement si vous vouliez réussir quelque chose, le fait d’avoir mentionner Yseult n’était pas terrible. » Lui glissait-elle en s’écartant de lui.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Saül Darwin
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 2622
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty07.01.16 0:58 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

Cartes sur table

3 Avril 125 | ME — Siobhán Balfe


La séduction. Saül avait été du genre à en abuser, à tort et à travers. Dragueur, aguicheur, beau parleur... Le petit Dom Juan sous l'eau, mais plutôt du genre à se prendre lui-même au jeu et à s'y perdre. Il avait perdu Iris, puis Yseult, il ne perdrait pas sa sœur. Mais il e pouvait pas le nier, s'amuser avec la copie parfaite d'une femme qu'il a eu profondément dans son cœur, cela apporte une douceur calme à la situation, et une ironie qui lui plait particulièrement. Oh, elle vous plait, ma technique ? dit-il avant de rire avec elle, habituellement si fermée. A en croire que la chef du service abuserait de ce qu'elle produit... Saül approcha à nouveau sa tête de l'oreille de Siobhán. Et il appréciait quoi, votre ex-mari ?

Elle avait cet air différent, la furie s'était dissipé et le Gardien commençait petit à petit à entièrement oublier ne serait-ce qu'un peu qu'elle est sa sœur. Je n'attends rien de plus que ce que vous accepteriez de m'offrir, Siobhán. Je ne voudrais surtout pas vous forcer la main. Puis il attendit justement cette dernière phrase pour resserrer son étreinte sur ses hanches, forçant leurs visages et leurs lèvres à se rapprocher. Mais enfin, c'est vous qui dites sont prénom, pas moi... Puis s'il suffit de l'oublier pour espérer passer un moment agréable en votre compagnie, sans insulte qui fuse : je le ferais volontiers.

Il ferma doucement les yeux pour s'écarter, laisser respirer ce petit cœur qu'il sentait presque battre à travers sa poitrine. Un regard à gauche, puis à droite, voir qui étaient les détracteurs encore présents en cette fin de soirée. Après le spectacle, la salle c'était vidée ; chacun était retourné à sa routine du soir, faisant de l’œil à Morphée. Et pour cela, Saül sourit. Heureux que personne d'important ne soit aux alentours. Pas de membre du Conseil, pas de PDG d'une haute société, juste quelques personnes restées pour terminer le champagne et écouter la musique. Cette dernière était justement à son pic. Celui dans un tango où les corps se mélangent et s'enchevêtrent, forçant le père de famille à coller sa jambe contre celle de sa partenaire pour, brusquement, la faire tourner. Le reste devait venir d'elle, c'était après tout la femme, qui acceptait ou non de suivre l'homme.


________________
Saül batifole en #778899

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2937
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty07.01.16 10:58 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Son regard penchait vers le bas, tout du moins sa tête, ses yeux eux remontait et aller dans son angle mort de son champs de vision. Ecoutant attentivement plus attentivement ses paroles que le tempo allégro de la musique.
Un rictus se forme à la commissure de ses lèvres.
C’est un simple soulèvement et contraction de ses muscles facials. Pourtant, c’est suffisant pour y dessiner un sourire. Elle s’infiltre dans son espace personnelle, cette bulle d’espace viable, dont en tant normal elle a horreur de dépasser. Son sourcil blond s’arque légèrement, et elle répondait à sa question, par une phrase évasive.
« A vous de le découvrir. Bauer ? Des choses qui vous ferez pâlir un mort gardien. » L’alcool ne lui réussit pas, et l’amène vers un chemin dangereux.
Une pente à l’inclinaison verticale, dont la chute est rapide et douloureuse, et l’ascension impossible à main nues. Elle a trop bus et prit trop de substance illicite. Son esprit est à moitié là, son corps est présent d’après la sensation de sa main contre son échine, mais ses souvenirs eux, risquent d’être perdu à tout jamais.
Des visages aussi prêts elle en battait les cils, tapotant sur l’épaule aux rythme de ses paroles. Cela ne lui déplaisait pas d’être traité de la sorte. Il faut bien le dire, et ne pas se mentir, elle n’avait pas été courtisée de la sorte depuis bien longtemps.
Presque deux ans, depuis le temple pourpre, depuis qu’elle avait perdu du poids et perdu ce qu’elle considérait comme un beau corps, depuis sa marque sur la joue. Elle voyait des hommes, plusieurs, rien de bien sérieux, mais toujours les mêmes. Et son aigreur faisait qu’elle avait bien du mal à tisser des liens avec autrui.
Alors non.
Elle ne le rejetterait pas, car cela faisait bien longtemps que l’on ne l’avait pas traitée de la sorte. Et c’était plaisant. Mais elle ne ferait pas tous les pas. Ses mauvaises habitudes restent.
Les corps se fusionnent, c’est le tournis, puis la séparation.
Siobhán avance de quelques pas, se retourne et observe le gardien, il n’y pas grand-chose qui lui plait physiquement, ce n’est pas son type. Mais au moins il a une langue assez habile avec les mots. Ce qui lui suffit pour l’instant. Elle avance d’un pas vers lui. Puis recule. Son index lui fait signe d’approcher. Et le regard qu’elle lui lance en signifie beaucoup.
« Je ne promet rien. » Confessait-elle en parlant à mi-voix, un sourire perché sur ses lippes.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Saül Darwin
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 2622
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty07.01.16 17:31 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

Cartes sur table

3 Avril 125 | ME — Siobhán Balfe


Le Gardien ne savait plus. Ce qu'il devait faire, ce qu'il voulait faire... Tout se mélange et disparait à mesure que la musique continue et que Siobhán joue le jeu dangereux commencé par Saül. La situation était aussi improbable qu'un retour sur la terre ferme. Ils étaient tous les deux passés de la haine à cette sorte d'aguichage maladroit. Oui, l'alcool avait véritablement un impact sur toutes les réflexions que pouvaient faire notre cerveau. Et pour l'instant, Saül avait arrêté d'écouter ces réflexions, quelles qu'elles soient, pour se concentrer sur l'instant présent et profiter de cette soirée qui s'annonçait de toute façon déjà perdue dans son inconscient qui baignait dans du whisky.

Lorsqu'elle se décala, il la suivit, allant jusqu'à sortir de la piste de danse. Mais la fusion de ces deux corps n'était certainement pas terminée pour autant. Une fois qu'il s'était assez éloignés de la vue des convives toujours présents à hanter la salle, Saül s'avança rapidement vers Siobhán qui se retrouva plaquée à un mur, caché derrière l'une de ces colonnes type romaines de mauvais goût. Il prit sa cuisse dans sa main gauche pour l'amener jusqu'à ses propres hanches, ce qui n'était pas chose aisée avec une telle robe, et de sa main droite qui était celle qu'il contrôlait le mieux, il lui prit la nuque. De ce geste forcé, même s'il était pourtant maintenant sûr qu'elle ne se débattrait pas, il clôt ses yeux vitreux et l'embrassa avec une fougue qu'il croyait avoir perdu il y a de cela six mois.

La main qui se trouvait derrière la nuque de la scientifique glissa le long de son corps allant récupérer la seconde cuisse pour que Saül puisse plus facilement soulever Siobhán du sol. La scène était celle de retrouvailles d'un couple après une guerre, de deux adolescents après leur premiers rendez-vous... Pas celle d'un membre de Conseil et d'une chef de service scientifique. Mais les bulles, la fête, faisaient d'eux des personnes différentes qui pouvaient enfin se laisser aller en oubliant les conventions et les titres. La morale de Saül lui hurlait de lâcher cette femme qu'il méprisait, qui lui rappelait tant de choses, mais malheureusement pour elle, elle était étouffée comme dans un boîte. Car enfin, il s'était laissé aller, comme il cherchait à le faire à nouveau avec Isobel sans y parvenir depuis maintenant 6 ans. Et le tout, sans un seul mot.


________________
Saül batifole en #778899

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2937
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty07.01.16 19:01 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Elle n’était pas seule, il l’avait rejoins et il le faisait bien comprendre les mains perchées à son cou, les lèvres en feux, les jambes enserrant les siennes. Elle fermait les yeux automatiquement, laissant son corps retomber en enfance, et en totale liberté. De ses mains elle lui massait le cuir chevelu, elle avait envie de laisser tomber toute convenance et de se laisser aller à quelque bassesse, c’était aussi simple. Rapide, sans aucune promesse, juste l’instant présent. Elle en perdait même une chaussure en cours de route.
Pourtant quand elle sentait sa main se glissait jusqu’à son bas, elle rouvrait les yeux. Siobhán prenait conscience de là où elle était, mais pas de ce qu’elle faisait. Si bien qu’elle se rendait compte que sa main c’était glissé jusqu’au col de sa chemise pour y défaire les premiers boutons et le nœud papillon qui les recouvraient.
Elle détachait ses lèvres, et le repoussait doucement de la paume de la main. Son pied encore chaussée, retombée sur le sol, pour récupérer un certain équilibre. Elle reculait sa tête pour mieux l’observer. Ses yeux se plissaient, détaillant chaque parcelle de son visage qui n’était pas flou à cause de l’alcool. Les rides, les plis et creux.
Elle en venait même à détailler à l’aide de son index ce visage qui lui donnait des sentiments contraires. Pour finalement se poser sur ses lèvres, elle effaçait la trace de son rouge à lèvre qui c’était posé à la commissure, avant d’appuyer sur cet endroit qui forme un cœur.
Elle affichait un sourire triste, laissant son bras pendre le long de son corps.
« Pas ici. Pas comme ça. » Murmurait-elle l’haleine alcoolisé.
Non elle n’en pas envie, bien au contraire, mais elle avait seulement passé l’âge de faire ça comme ça à la va-vite dans un coin sombre. Son corps ne suivait pas toujours son esprit malheureusement. Elle avait tout simplement ses préférences maintenant, et puis elle aimait bien faire l’amour sur un lit, une chaise ou une table au pire. Mais pas en publique, ce n’était pas encore son délire. Mais surtout, elle n’aimait pas être la chose, elle avait besoin de dominer, elle n’aimait pas qu’on la touche, dès le départ.
Se défaisait pour qu’il la lâche complètement, laissant sa robe rouge sang retomber sur sa cuisse gainée par les bas. Elle avait le regard fuyant et par manie, elle se frottait le bout du nez, en riant discrètement d’inconfort.
« Désolé. » Elle dit la voix triste.
Tapotant sur son épaule, elle se demandait ce qu’elle pouvait bien faire. Elle n’aimait pas ce qu’elle venait de faire, comme si elle avait menti, même si ce n’était pas le cas. Après tout, elle aurait pu continuer, et puis laisser le lendemain et les jours suivant la faire sentir misérable. Mais elle en avait déjà assez gros sur le dos pour ça.
« Je pense que tu peux facilement avoir mon numéro de téléphone ou bien mon adresse. Contact moi si tu le désire. » L’informait-elle en hésitant.
Tout comme elle hésitait entre le fait de l’embrasser sur la bouche, sur la joue. Ou bien encore de rester ou partir. Pourquoi tout devait être aussi compliqué parfois…

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Saül Darwin
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 2622
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty08.01.16 17:13 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

Cartes sur table

3 Avril 125 | ME — Siobhán Balfe


Pour un instant, c'était doux, c'était léger. Le temps qui disparait, le passé avec lui et tous les jugements dont Saül se méfient toujours ne sont plus là non plus. Il n'y a plus que les lèvres de Siobhán, sa robe rouge et la satisfaction de se laisser aller, quelque peu aidé par le taux d'alcoolémie qui ne descend que trop lentement. Pour un instant, seulement.
Car il ne fallut qu'une seconde pour briser tout cela ; aussi juste que ce soit. Elle avait raison la blonde, pas ici, pas comme ça. Saül aussi, s'il se jetait dans ce puits dangereux, voulait le faire en bonne et due forme ; en retenant son souffle pour ne pas se tuer, et en s'assurant que la corde de secours pourrait le remonter si une fois encore il s'agissait d'une aventure à fin tragique. C'était bête, mais il y pensait sans cesse : comme s'attacher lorsque l'on se persuade que l'on va perdre ce que l'on apprécie ?

Non... Non, je suis d'accord. Il murmurait les yeux fermés en essayant de se rappeler de la sensation de sa peau, et de son odeur. Sous l'emprise du whisky, les sens se décuplaient bien souvent, même si le Gardien savait pertinemment qu'il ne se souviendrait de la soirée qu'en décousu. Elle arrivait facilement à se libérer, Saül ne la retenait pas. Il reprenait doucement conscience en écoutant ses excuses, mais aussi ses avances. Avait-il seulement véritablement envie de flirter à ce point avec une femme autre que la sienne ? Avec une deuxième Yseult ? Est-ce que ce n'était pas juste à cause d'elle qu'il se sentait si bien, comme s'il était toujours en l'an 124 ? Cela le perturbait. Il fallait qu'il se souvienne de ça, de ce sentiment de doute qui l'anime et qui surpasse presque celui du désir et du besoin.

On fait comme ça, oui. Il avança son visage près du sien et déposa un baiser sur son front, à l'endroit exact où sa bouche arrivait lorsqu'elle n'était pas sur la pointe des pieds et que lui ne se baissait pas. Il avait entouré le visage de Siobhán de ses deux mains pour lui tenir la tête et faire durer ce baiser, avant de finalement, s'éloigner. Je dois aller chercher mon fils. On ferait tous mieux de rentrer pour le moment.... Il lui sourit dans un dernier élan de tendresse et la relâche entièrement en reculant d'un pas. Puis de deux. Saül racle sa gorge, reboutonne sa chemise et met son nœud papillon dans l'une de ses poches puisque après tout cet artifice n'est jamais vraiment agréable à porter. Il commence enfin à s'éloigner en direction de la pièce où Tomás dort, l'infirmerie, en tournant le dos à Mademoiselle Balfe. Dans l'ouverture de la porte qu'il vient de pousser pour récupérer son fils, il la regarde une dernière fois et lui fait un ultime signe de la main avant de disparaître.


________________
Saül batifole en #778899

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2937
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty08.01.16 20:35 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 



[Lancé de dé autre]
Début de la correspondance épistolaire par Siobhán si 1 à 5.
Début de la correspondance épistolaire par Saül si 6 à 10.
Siobhán se sentait coupable.
Elle l’était en partie, il faut bien le dire, elle l’avait cherché, encore et toujours pour finir par se défiler. Ses mots, au sens littéral donner l’impression que ce n’était pas un souci, elle avait eu raison. Mais ça c’était tout simplement hors du contexte.
Mais lorsque l’on assemblé ce puzzle, tout avait un sens différent.
Elle avait un frisson qui lui lacérait le dos nu quand elle sentait ses lèvres contre son front, ses paupières se fermaient, et ses dents se plantaient dans sa lippe inférieur. Sa respiration se calmait, elle en venait même à glisser ses mains sur son gilet comme pour s’attacher à lui et à ne pas sombrer.
Ce baiser était aussi doux qu’un rayon de soleil lorsque l’on était dans la forêt, mais en même temps c’était comme se faire poignardé par un pique à glacé gelé à plusieurs reprises.  Cette sensation d’en vouloir plus, alors que l’on sait que c’est néfaste.
Son corps criait quelque chose. Son esprit hurlait l’inverse.
Elle hoche de la tête. « C’est pour le mieux. » Elle lâchait son vêtement.
Ses mains revenaient sur sa poitrine, un bras ballant, l’autre le tenant.
La future quarantenaire le regardait partir en compagnie de son fils, la sensation du baiser restait imprimé sur ses lèvres, elle n’arrivait pas à s’en défaire.
C’était comme s’il était marqué au fer rouge.
Un pincement lui prenait son cœur, quand elle le voyait partir, elle lui rendait son signe de main pour lui dire au revoir. Elle avait une poussière dans l’œil, tout du moins elle se mentait à elle-même. Essuyant la larme qui se nichait au coin de l’œil, elle restait là le dos collé contre le mur, les yeux rivés au plafond.
Siobhán se sentait mal.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc




Dernière édition par Siobhán Balfe le 08.01.16 22:05, édité 1 fois

Le Juge
« LÉGENDE URBAINE »

MESSAGES  : 1024
POINTS  : 2806
DATE D'INSCRIPTION  : 24/06/2014


ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty08.01.16 20:35 par Le JugeCiter Editer Supprimer 

Le membre 'Siobhán Balfe' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Autre' : 3


« »



ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty
MessageSujet: Re: ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül   ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül Empty par Contenu sponsoriséCiter Editer Supprimer 

 
ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escalus :: 
DIVERTISSEMENTS
 :: Archives :: Univers 2
-




Ewilan RPG