# Top site 1
# Top site 2
# Top site 3
# Top site 4
# Top site 5
Staff :
# Profil
# Contacter
# Présente
# Profil
# Contacter
# Présent
Prédéfinis : en voir +
   
   
08
08
News — Les groupes : Magnus et La Compagnie sont fermés. Merci de privilégier les autres groupes.
Toutes les informations sont présentes ici.
News du 21/07 — Mise en place de la mise à jour N°9 juste ici ! Les intrigues sont terminées, le système de quête se simplifie et une nouvelle temporalité verra bientôt le jour.
News du 01/05 — Mise en place de la mise à jour N°8 par-là !
News du 01/04 — Mise en place de la mise à jour N°7 par-là ! Apparition du principe des évents ponctuels ainsi que d'un recensement.
News du 01/03 — Mise en place de la mise à jour N°6, ici. Plusieurs petites nouveautés HRP à découvrir, et un recensement qui se profile pour le mois prochain !
News du 01/02 — Mise en place de la mise à jour N°5, ici. Nous recherchons un animateur n'hésitez pas à postuler ! Découvrez un nouveau système de jeu, en vous rendant là.
News du 15/01 — Les intrigues sont lancées ! Pour en savoir plus rendez-vous ici.
News du 01/01 — Mise en place de la mise à jour N°4, ici. Les intrigues de l'an 125 débute à Pelagia. Découvrez un nouveau système de jeu, ici.
News du 01/12 — Mise en place de la mise à jour N°3, ici. Vous retrouverez des jeux et un nouvel univers, ici.
News du 05/11 — Mise en place d'un mini-évent par le membre Siobhán Balfe. Rendez-vous ici !
News du 01/11 — Mise en place de la mise à jour N°2, ici. Vous retrouverez une tombola, ici. Ainsi que la mise en place de divers jeux sur la CB !
News du 15/10 — Réouverture d'Escalus après 1 an d'absence !
Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty09.01.16 18:46 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Il avait réussi à subtiliser une des étoles de sa mère. L’air de rien, il lui en avait demandé une. Pour Alba. C’était son excuse. Pour Alba, une soirée au restaurant en perspective. L’idée avait plutôt bien marché, et maintenant, il avait vraiment une excuse pour inviter Alba à une soirée au restaurant. Il en profiterait pour aller la chercher chez elle, lui prêter l’étole. Si jamais sa mère devait parler à la jeune femme, le coup était au moins assuré. De base, cette étole, elle servait juste de modèle.
Pour celle qu’il avait demandée, à l’atelier de couture. Et c’était avec l’accessoire sagement plié dans la poche de sa veste qu’il rejoignait justement ledit atelier. L’étole allait servir de modèle, côté dimensions, surtout. Gil ne connaissait rien à la couture.
Le niveau 1 n’avait jamais considéré que ça allait lui servir d’une quelconque manière, alors personne ne s’était donné la peine d’apprendre, et il était bien forcé d’admettre que ça ne l’intéressait pas.

En entrant dans l’atelier, il salua d’un signe de tête les gens qui s’y trouvaient, et, sortant l’étole de sa poche en la dépliant doucement, rejoignit la couturière dans le fond de l’atelier.
Il avait déjà une idée de la couleur qu’il voulait pour la nouvelle étole, et il avait déjà demandé des conseils à la gérante de l’endroit quand Azores l’y avait traîné pour lui demander son avis sur sa robe pour le bal de Corb. Vert foncé, c’était son seul critère.
Le reste, il le laissait aux bonnes mains de la couturière qui s’y connaissait beaucoup plus que lui.

Celle-ci commençait d’ailleurs à lui présenter plusieurs échantillons de soies dans les tons verts, assez foncés. Sapin, bouteille, algues marines… Il ne lui restait qu’à choisir en fonction du coloris qui lui plaisait le plus. Sous ses doigts, les morceaux avaient tous la même douceur et laissaient la même sensation lisse glisser le long de la peau de ses mains.



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2499
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty09.01.16 21:35 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


A avoir vu le magnifique pelage de certaine bête lors du bal de Corb, et surtout d’avoir pu en toucher quelque uns en catimini, Siobhán c’était dit pourquoi ne pas avoir la même chose, à peine le surlendemain, elle était venu passer une commande à l’atelier de couture.
On lui avait dit que c’était possible, et que ça allait couter une fortune. Mais elle s’offrirait bien ce sacrifice pour une première fourrure. Une chose totalement rare à Pelagia, et il faut dire que sa vanité féminine lui disait de passer le pas. Alors elle avait passé une commande sur des photos. Elle ne savait pas à quoi ressemblerait le résultat final, mais si l’étole de vison brun était aussi belle en vrai qu’en photographie, ça serait magnifique.
Siobhán flânait dans le magasin, et en voyant un dos d’une stature imposante, elle s’approchait, pensant le reconnaître. Oui, c’était bien le cavalier d’Azores, et un sourire se fit présent sur ses lippes nues. Les yeux cerclés de deux virgules hautes, elle s’approchait de lui, jeta un regard aux différents verts qu’il regardait.
« Celui-ci. Un magnifique vert lichen mettra en valeur sa chevelure. » S’improvisait-elle alors comme conseillère modiste.
Elle attrapait un échantillon de tissu et lui présentait au cavalier.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty09.01.16 21:50 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Une troisième nuance avait très vite attiré son attention et remplacé le vert bouteille qu’il avait d’abord eu en tête en plus du vert sapin. Vert impérial. La couleur était moins bleutée que le vert sapin, plus profonde, mais était-ce seulement le bon choix ? Gil était parti pour hésiter un bon moment quand une silhouette décida de s’incruster dans son champ de vision. Après un rapide coup d’œil, il ne lui fut pas difficile d’identifier la silhouette en question. Siobhán Balfe. Il y avait de multiples raisons de se souvenir d’elle, notamment sa cicatrice à la joue ou sa morphologie se rapprochant plus du squelette que de l’être humain en bonne santé.

Un sourire étira les lèvres de Gil qui prit poliment l’échantillon de tissu avant de le reposer parmi ses congénères. Il resterait sur son idée du vert foncé.

« C’est très aimable à vous, mais c’est à ma mère que je compte offrir un cadeau, et les couleurs aussi vives ne lui vont pas. »

Le vert lichen, il le voyait plutôt sur Azores. Non, pour sa mère, il restait sur son idée d’un vert foncé, mais discret, distingué. Elle avait déjà une paire de gants d’une teinte se rapprochant du vert impérial, et il se souvenait aussi très bien de la robe mélèze qu’elle portait pour les grandes occasions. Cette robe avait de loin la teinte la plus claire que sa mère s’autorisait en-dehors de certains accessoires comme une étole pervenche qu’elle ne portait plus depuis des années.

« Ce détail mis à part, comment allez-vous, madame Balfe ? »



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2499
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty09.01.16 22:15 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Ses joues se creusaient pour former avec ses lèvres un « O ». Presque déçu, mais au moins il avait la décence de connaître les gouts d’Azores. Elle reculait d’un pas, pour lui laissait de l’espace. Pourtant elle se tenait accoudé au comptoir, peur de trop se fatigué à rester debout.
« Gentleman par moment ? Vous avez bien raison ça n’aurait pas convenu à votre compagne. D’ailleurs Mademoiselle Lullaillaco aurait préféré autre chose qu’une étole. Un jeu de pinceaux en poil de Kolinsky, ou bien du matériel d’art. » Commentait-elle alors rapidement. « Tout du moins j’ose à le penser. » Ponctuait-elle.
Sans piper un mot de plus, elle lui présentait sa main. Et là, tout se jouait pour voir si c’était un gentleman, ou un homme moderne. Il n’y avait que deux solutions, soit un baise main, soit une poignée de main. Et s’il passait outre il serait un goujat tout simplement.
« On ne peut mieux monsieur Lyman, Gilman. Oh par Trab ! Excusait moi je n’arrive pas à situer votre nom. Il faut dire que j’avais la tête ailleurs lors de la soirée. En tout cas, vous avez fait forte impression sur la gente féminine. Félicitation ! » Le saluait-elle alors longuement.
Et pour avoir fait forte impression, c’était également le cas pour Siobhán qui pourrait être intéressez par son caractère pour une rencontre plus intime. Après tout, la peau d’Azores n’avait pas menti lors de la soirée annuelle.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty09.01.16 22:39 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Le choix de la couleur restait entier, mais il avait une préférence pour le vert impérial, qu’il savait beaucoup plus neutre que le vert sapin à la consonance un peu plus bleutée. Rien que cette petite nuance pouvait, à elle seule, faire toute la différence sur la confection de l’étole, et surtout, sur l’appréciation du cadeau. Agneta avait beau adorer son fils, Gil le savait, elle ne se gênerait pas pour dire que la couleur était mal choisie.
Un soupir échappa à Gil. Le choix de la teinte commençait à devenir le pire dilemme de sa journée. S’il ne s’était pas mis en tête de faire une surprise à sa mère, il lui aurait d’ores et déjà demandé son avis. Mais il tenait à la surprise, et il ne s’était pas donné tout ce mal pour subtiliser une étole pour aller demander à sa mère de se choisir une couleur entre vert sapin et vert impérial.

Son attention revint finalement sur Siobhán Balfe. Les politesses d’usage. Elle lui tendait une main. Lui passa la sienne juste en-dessous pour la relever légèrement et la gratifier du baise main en vigueur dans le niveau 1. Les poignées de main étaient souvent réservées d’un homme à un autre.
Et il lui lâcha finalement la main avec un léger sourire.

« Dylman, Gil. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas la première à avoir du mal à remettre les lettres dans le bon ordre. »

Retour à la couleur des échantillons de soie. Il hésitait toujours entre les deux mêmes. Il hésitait aussi à demander à Siobhán Balfe son avis, mais avant tout, il y avait autre chose qu’il voulait mettre au clair. Juste au cas où. Les nouvelles allaient beaucoup trop vite dans le niveau 1.

« Au risque de vous décevoir, Azores et moi sommes juste des amis. Il ne s’est jamais rien passé entre nous, et il ne se passera jamais rien entre nous. »

Il avait Alba, et il n’en voulait pas d’une autre.
Finalement, il présenta les deux échantillons de tissu à l’habituée de la bibliothèque.

« Vous vous y connaissez sans doute plus que moi pour ce genre de choses... Lequel choisiriez-vous pour une femme d’une soixantaine d’années aux cheveux encore châtains et aux yeux verts ? »



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2499
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty10.01.16 1:36 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Siobhán inclinait légèrement la tête en avant, en le voyant prendre la main pour y effectuer un baise main. Finalement les bonnes manières n’étaient pas morte le moins du monde. Et au vu de son jeune âge, cela était d’autant plus plaisant, surtout lorsque l’on sait que les nouvelles générations sont de plus en plus lâche avec les us et coutumes, et même dans les milieux les plus aisés.
« Si bien entendu, c’est une terrible marque d’irespect à mes yeux monsieur Dylman. Pour me faire pardonner, laisser moi vous conseillez en vous donnant un avis féminin pour un cadeau destiné à une femme. » Contait-elle.
Elle mimait la gêne, en posant sa main sur sa poitrine disparate et fut totalement surprise en apprenant la nouvelle. Ce cher jeune-homme n’était donc pas l’amant, ni même le compagnon d’Azores. Ceci brisait bien des mythes, dont celui de la blessure. Mais surtout il soulevait de nouvelles questions.
« Vraiment ? Que c’est dommage, vous vous mariez si bien ensemble pourtant. Un véritable petit couple frais et pimpant, mais si la maître d’art n’est pas à vous goûts, soyez en sur, de nombreuses demoiselles viendront chercher vos louanges. » Elle aurait bien envie de dire, elle la première.
Mais cette nouvelle lui fit le même effet qu’une douche froide. Alors ce n’était pas lui qui avait une tendance à mordre lors d’ébat amoureux. Ou bien même à être légèrement rude afin de montrer son affection et son désire de possession. Qui était donc cette personne qu’Azores faisant tant de cachoterie.
Ses sourcils se fronçaient, en écoutant la description qu’il faisait, et en voyant les coloris choisis.
« Malheureux surtout pas. Le vert est tellement peux flatteurs aux femmes et il a tellement de connotation négative. Seule une femme rousse peut contrebalancer cette couleur avec sa chevelure. En ce qui concerne votre mère, je pense que plusieurs critères sont à prendre en compte. Quelle couleur porte-t-elle d’habitude ? Est-elle châtain clair ou châtain foncé ? Et bien entendu la matière. Et encore je passe sous silence d’autres détails plus minimes qui pourrait la sublimer un peu plus. » Tonnait-elle d’effroi et en expliquant son point de vue.
Ses yeux parcouraient l’ensemble des tissus organisés de façon méthodique et bien agencé. Par couleur, par texture, mais également par utilisation. Après tout, réalisé une robe tout en doublure serait une pure folie.
« Les tons naturelles sont toujours parmi les classiques. Si son teint s’y prête les tons pastelles sont ravissants. Regardait que pensez-vous de cette étoffe bordeaux ? » Demandait-elle en s’approchant de façon imperceptible de lui, sans pour autant le toucher, son dégout du contact humain était devenu une habitude.
Elle pointait alors l’étoffe en question du bout du doigt.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty10.01.16 10:31 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Etre vu en compagnie d’Azores ne le gênait pas. Mais l’imagination débordante de la plupart des gens en voyant à chaque fois un duo homme-femme se dirigeait, étrangement, toujours vers la même direction : celle du couple. Ceci confirmait au moins qu’ils avaient réussi, Alba et lui, à se faire suffisamment discrets pour ne pas être immédiatement remarqués par la foule du niveau 1, toujours sur le qui-vive quand il s’agit de dénicher les plus petits secrets de chaque personne en présence.
Il écoutait tranquillement ce que l’habituée de la bibliothèque lui disait. Aurait-il dû préciser qu’il n’était ici que pour une simple étole ? Sans doute. Gil haussa les épaules.

« Je vous avoue n’avoir jamais vraiment compris cette connotation négative du vert. C’est une belle couleur, moins agressive que le jaune ou que certains rouges. »

Le vert était une couleur douce, comme le bleu, en tout cas à ses yeux. Quant aux critères à prendre en compte, ils pouvaient rapidement devenir nombreux. Malgré ses presque soixante ans bien sonnés, sa mère était resté une très belle femme, bien qu’elle s’obstinât à rester discrète et à ne porter que certaines teintes, sans doute très bien choisies. Mais elle osait rarement les teintes vives.
Quant à l’étoffe bordeaux. Gil avait du mal à voir ce qui n’allait pas avec le vert foncé pour qu’on y préférât un rouge foncé. Niveau profondeur, les deux teintes étaient somme toute très proches.

« Ce n’est que pour une étole en soie. »

Il inclina vaguement la tête de côté, et déposa les deux échantillons de tissu au milieu de leurs congénères. Le vert foncé aurait pu aller à merveille sur la robe blanche que sa mère affectionnait tant quand elle avait envie de sortir légèrement du lot, ce qui lui arrivait tout de même de temps en temps.
Le bibliothécaire eut un léger sourire.

« Et il me semble qu’elle en a déjà une bordeaux, qu’elle ne porte pas souvent. Autrement, elle est châtain clair. Mais vous l’avez peut-être déjà vue, non ? »

Aux soirées du niveau 1. Même si elle restait discrète, Agneta Dylman n’en était pas pour autant invisible, et si c’était souvent son mari qu’on remarquait en premier, on finissait par la voir.
Ceci dit, l’énigme du coloris de tissu restait intacte pour Gil.



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2499
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty10.01.16 16:36 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Ses sourcils se mit à danser, face à ça remarque. C’était bien un homme, qui ne comprenait pas les messages subliminales que pouvaient transmettre certaines choses, et d’autant plus les couleurs. Dodelinant lentement la tête, elle lui laissait passer cette erreur sans faire trop d’histoire. Pourtant elle lui répondit quelque chose.
« Je ne suis pas sur que d’offrir une étoffe connotant l’échec, la jalousie ou bien même l’infortune réjouit de joie votre mère. Sincèrement oublier cette idée, vous allez au devant d’une histoire de famille sans nom. » Lui expliquait-elle alors en parlant rapidement.
Elle aurait pu lui dire qu’une étole en fourrure aurait été parfaite, mais elle n’avait pas envie que quelqu’un d’autre ait la même que la sienne à Pelagia. Vanité féminine oblige. Ecoutant alors son histoire sur la couleur bordeaux, elle claquait plusieurs fois la langue son palais, non pas comme un signe d’insatisfaction, mais pour montrer qu’elle réfléchissait.
« Non du tout. » Répondait-elle alors franchement.
Il faut dire qu’elle sortait peu souvent, et lorsque c’était le cas, c’était le plus souvent pour écouter de la musique jazz ou bien pour danser des tangos. Et lorsqu’elle se retrouvait dans des soirées de son niveau et considéré comme bien vu par la société elle buvait beaucoup trop, ou était sous les essences.
Siobhán avait ses petites habitudes, et l’en faire changer, c’était la mettre mal-à-l’aise. Tout du moins depuis l’attentat du temple pourpre.
« Châtain clair ? Hum dans ce cas-là partir sur un bleu céruléen, un bleu bleuet, bleu paon, bleu saphir, un bleu cyprine. Et encore tout dépend si elle porte des bijoux en or jaune ou blanc… Sinon Vanille est aussi une très belle couleur, coquille d’œuf, cuisse de nymphe, topaze, champagne, ce n’est pas le choix qui manque. Et après vous pouvez demander à ce qu’elle soit broder, ou avec un motif, si vous hésitiez sur une couleur. Un ton neutre avec une pointe de couleurs peut-être très joli. » Enumérait-elle en comptant sur ses doigts, et en montrant de temps à autre une étoffe qui correspondait à la couleur.
Elle s’arrêtait un instant, l’observant des pieds à la tête.
« Et si vous hésitez tant sur un choix de couleur, avez-vous déjà penser à prendre un autre cadeau ? Un manteau, un chapeau, un tour de cou, une paire de boucle d’oreille, une œuvre d’art ? » Lui posait-elle comme question, ayant l’impression d’avoir affaire à un chaton perdu.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty10.01.16 16:59 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Un bref rire sans joie lui échappa. Les histoires de famille sans fin avaient plutôt tendance à trouver racine dans les discussions, rares et souvent très courtes, que son père et lui engageaient que quand ils n’y étaient obligés. Ils l’évitaient autant que possible, l’un comme l’autre sachant que les choses dégénéraient rapidement entre eux, chacun se rejetant la faute et refusant d’assumer ses torts dans le malheureux différend qui avait tout commencé des années plus tôt.
Gil se passa de noter le détail. La plupart des gens étaient au courant du climat glacial qui régnait entre les deux hommes de la famille Dylman. Il ne suffisait que de capter les quelques regards lourds de reproches qu’ils s’échangeaient de temps en temps, quand ils étaient coincés tous les deux dans la même pièce.

« Ma mère ne porte jamais de bijoux en or. Elle n’en a qu’en argent. »

Dans ses souvenirs, argent et vert étaient deux couleurs qui allaient plutôt bien ensemble. On réservait en général l’or aux peaux assez hâlées, et sa mère était tout ce qu’il y avait de plus pâle en ce bas monde, souvenir, semblait-il, de leurs ancêtres de la surface. Gil n’avait jamais creusé la question. Sa mère n’avait que des bijoux en argent, point. La seule en or qu’elle possédait était son alliance, bête tradition qu’elle avait acceptée, mais personne ne lui en voulait de ne pas afficher l’anneau à son annulaire ou de la cacher avec des gants.
Il s’était remis à réfléchir, triturant machinalement un échantillon de soie du bout des doigts.

« Je pourrais vous faire toute la liste de ce qu’elle ne met pas et ne mettra jamais, mais difficilement vous dire ce qu’elle a l’habitude de porter. »

Pas d’or, ça, il en était certain. Pas de chapeau non plus, et encore moins d’œuvre d’art. Assez hermétique lui-même en ce qui concernait certaines formes d’art, notamment les plus « neuves » de Pelagia, il ne se voyait de toute façon pas offrir une œuvre.
Finalement, il attrapa un échantillon de soie blanche. Légèrement translucide. Une soierie tout ce qu’il y avait de plus classique.

« Blanche, peut-être ? Avec une broderie de couleur à l’une des extrémités. »

Il disait ça plus pour lui-même que pour son interlocutrice, mais il se doutait qu’elle allait de toute façon répondre.



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2499
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty10.01.16 18:14 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Surprise par le rire, la future quarantenaire recula d’un pas, et se ravisa quand il s’arrêta. Etrange personnage que voilà, mais bon si l’humeur le gagne, a son aise. S’accoudant alors réellement au comptoir elle l’écoutait parler, hochant lentement de la tête quand il commençait une nouvelle palabre.
« Oui vous avez raison, ça serait trop long et surtout c’est vous qui payez à la fin, donc autant il faut que ça vous plait. » Ponctuait-elle rapidement.
Redressant son couvre chef qui finissait par lui tomber sur le visage, la scientifique demandait à l’un des employés qui étaient présent d’amener un petit classeur avec des échantillons de broderie. Il y en avait de tout style, que se soit par les formes, des lettres, des dessins, les couleurs, les matières avec ou sans perle, à plat ou en volume.
Certes ce n’était pas le métier de Siobhán, mais elle aimait les belles choses, si bien qu’elle passait souvent commande dans la boutique pour avoir des pièces uniques et éviter ainsi d’avoir la copi-conforme de quelqu’un d’autre.
« C’est un bon choix. Classique. Indémodable. Si vous partez sur cela, je vous conseille une broderie en argent, c’est ravissant, elle sera complimenté, et même envié par ses amies. Mais la couleur c’est aussi un bon choix, mais après il vous faudra toujours choisir quoi et l’accorder selon le motif. » Répondait-elle à sa question.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty10.01.16 18:28 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Le classeur d’échantillons de broderies finit par atterrir entre ses mains. S’il avait su qu’il y en avait un, il l’aurait sans doute demandé plus tôt, mais l’essentiel de sa vie se partageait entre son appartement où son chat l’attendait, et la bibliothèque où les exigences paternelles le guettaient dans l’ombre. Feuilletant tranquillement l’ouvrage, s’arrêtant sur chaque motif pour le détailler comme il le ferait avec les mots d’une phrase au milieu de la page d’un de ces romans qu’il affectionnait, il réfléchissait.
Il voyait beaucoup plus sa mère avec un motif floral, estival. Quelque chose qui tranche un peu avec l’obscurité de l’océan qui les surplombait tous dans cette Ys de verre et de dômes.

Deux ou trois motifs avaient déjà attiré son œil, et il avait glissé ses doigts entre les pages pour les marquer, continuant sa recherche dans le classeur, se contentant simplement de relever les yeux vers Siobhán Balfe pour s’adresser à elle.

« A la lumière de vos conseils, je vais m’éloigner du vert, bien que je ne comprenne toujours pas d’où vient cette connotation négative que tout le monde se plaît à attribuer à cette couleur. Je pense rester sur du blanc. C’est une teinte assez neutre, c’est vrai, mais elle évite les faux pas. »

Et il ne manquerait plus qu’un seul faux pas pour qu’une énième discussion tourne au vinaigre avec son père, même si celui-ci n’avait absolument aucun rôle à jouer dans le choix de cette étole. Ce n’était pas comme si Gil avait ne serait-ce qu’un instant pensé à lui demander de participer à l’achat du cadeau. Il laissait son père à ses propres idées.
Un dessin finit par lui plaire. Un petit motif, discret, de bouquets de différentes fleurs provenant très certainement de la surface pour être étalées dans les fleuristeries de Pelagia. Gil décala légèrement le classeur pour permettre à Siobhán de le regarder.

« Que pensez-vous de celui-ci ? »



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2499
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty10.01.16 19:52 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Pendant que le gentleman dont tant de mystère que faisait Azores dessus, et dont toutes les affublassions que se faisait Siobhán se faisait à son sujet tombée en poussière, la scientifique regardait l’heure sur sa montre. Elle était vraiment trop grande, et elle devrait penser soit à faire un nouveau trou sur la sangle de cuir ou bien à la faire changer.
Il restait toujours bloqué sur cette couleur, le vert. C’était bien un homme ça, incapable de comprendre l’esprit féminin et les us et coutumes qui s’en attachaient. Elle n’avait pas l’envie, ni même la force de lui faire un cours sur cette couleur. La seule chose qu’elle pourrait lui conseiller serait d’ouvrir un livre d’art et il comprendrait facilement.
Et au final elle le fit.
« Ouvrez un livre qui parle de cette couleur, et vous aurez toutes les réponses qu’il vous faut dessus. » Clamait-elle alors à mi-voix.
Observant alors la vendeuse qu’elle avait contacté la dernière fois, et qui devait par la même occasion s’occuper de sa commande, Siobhán remarquait qu’elle s’occupait toujours et éternellement de la même cliente.
A force, la scientifique serait bien tentée d’aller la voir et lui demander son compte.
Mais à la place le gentleman lui montrait un motif de fleur dans le classeur d’échantillons, elle se tournait et jetait un regard dessus. Une mine déconfite se fit voir sur son visage et haussement d’épaule.
« Simple et classique. Si ça lui correspond partait là-dessus. » Disait-elle placidement.
Une chose était sur la scientifique ne serait pas partie sur cela.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty10.01.16 20:05 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Une moue se dessina vaguement sur le visage de l’héritier Dylman qui ramena doucement le classeur vers lui, considérant son interlocutrice. Il attendit quelques secondes, juste le temps qu’il fallait, pensant encore dans sa tête le pour et le contre, faisant mine de regarder le motif une fois de plus.

« Hm, vous n’avez pas l’air convaincue. Pas du tout. »

Ayez au moins l’honnêteté de l’admettre resta bien enfoui au fond de son esprit. C’était le genre de phrase qu’il réservait au gratin, lors des soirées, quand il s’ennuyait, que les autres l’ennuyaient, l’agaçaient et lui donnaient envie de filer plus tôt que prévu. Vous faites semblant d’être d’accord avec moi, ayez au moins l’honnêteté de l’admettre.
Finalement, ce fut son tour de hausser les épaules. Il reprit le feuilletage tranquille du classeur. Même si, au final, il ne savait pas trop pourquoi il écoutait l’intégralité de ses conseils. Ce n’était pas à elle qu’il allait offrir un cadeau, mais à sa mère, et les deux femmes étaient de parfaits opposés. Elles n’avaient certainement pas les mêmes goûts en matière d’accessoires. Il avait écouté ses conseils parce qu’il n’y connaissait absolument rien dans le domaine.
Gil tourna une nouvelle page du classeur.

« Quant aux livres, je n’y manquerai pas, ils ne doivent pas être rares là où je travaille… »

Petite pointe de sarcasme sur son emploi de bibliothécaire larbin, doucement glissée comme si c’était normal d’ironiser sur le sujet. Dans aucune de ses lectures dont il se souvenait, le vert n’avait été, à un moment ou à un autre, connoté de manière négative. Et pourquoi seules les rousses pouvaient porter du vert ? Une histoire de mode, sans doute, de mode stupide comme Pelagia les affectionnait tant.
Mais le motif de méduse irait tout de suite mieux à Clio qu’à sa mère, ça, Gil en était certain.
Il jeta finalement un nouveau coup d’œil à Siobhán Balfe, désignant la couturière d’un bref signe de tête. Le manège de cette dernière ne lui avait pas échappé.

« Vous devriez aller lui parler, si vous ne voulez pas attendre ici jusqu’à demain matin. »

Lui, il avait tout son temps.



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2499
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty10.01.16 21:24 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Ses lèvres se pinçaient, il avait mit dans le mile. Face à sa palabre, elle penchait la tête sur le côté, elle n’était pas convaincue du tout. Pour être franche, elle conseillerait ce modèle de broderie seulement à sa pire ennemie. Raclant sa gorge pour s’éclaircis la voix, elle ouvrit la bouche et parla alors le plus franchement du monde.
« Vous avez raison. Ce modèle est totalement dessué, c’est pour cela qu’il est si classique. Et j’irais même à dire qu’il n’est pas adapté à une femme du niveau 1. Avez-vous pensé à broder un animal de la surface, puisque vous étiez à notre soirée, vous avez du en voir, et même peut-être en avoir touché. A ce qu’il parait, ils ont aussi de drôle de connotations parfois. » Discutait-elle alors sur son point de vue.
Quand à sa second palabre, elle n’avait point relevé, tout simplement car elle ne savait pas ce qu’il faisait, mais surtout elle n’en avait pas la moindre idée. Et quand bien même si elle l’avait déjà rencontrée auparavant, elle n’en avait pas souvenir.
Alors elle haussait les épaules.
Quand il désigna du chef la vendeuse, elle soupira longuement, les épaules s’affaissant rapidement. Elle se tourna vers la femme, et lui fit un geste de la main, elle ne le remarquait point, si bien qu’elle tapa du talon contre le sol.
« Vous avez raison, je vous laisse. » Répondait-elle avec un faux sourire aux lèvres.
Elle tournait complètement les talons, et se dirigea vers la vendeuse. Commençant alors à parler avec elle, la jeune femme s’excusa et parti chercher son paquet. Elle revenait de l’arrière boutique, avec une superbe boite blanche avec de somptueux motifs argentés et un ruban rouge qui l’ornait.
Elle demandait à Siobhán de l’essayer seule pendant qu’elle terminait avec sa cliente récalcitrante. Alors pendant ce temps-là, la scientifique revenait vers le comptoir où se trouvait Gíl.
« Alors avez-vous trouvé votre bonheur ? » Demandait-elle en posant son paquet sur le comptoir.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty10.01.16 21:49 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Ce n’était pas spécialement ce qu’il aurait voulu entendre, mais au moins avait-elle admis qu’elle n’était pas convaincue par son choix. C’était déjà un premier pas, aussi Gil se remit-il à chercher le motif parfait pour la broderie qui ornerait l’étole qu’il comptait offrir à sa mère. L’habituée de la bibliothèque l’avait laissé pour aller parler à la couturière, visiblement excédée d’attendre depuis aussi longtemps. Aussi longtemps ? Dans la tête du bibliothécaire, cela ne faisait pas si longtemps qu’ils discutaient.
Et tout aussi visiblement, la couture prenait du temps, et certaines retouches devaient être faites à même le corps. Une histoire d’ajustement. Jusqu’ici, il n’avait jamais eu ce problème et ne s’en plaignait pas.

Il retourna tranquillement à la recherche d’un motif. Quel animal de la surface irait à sa mère, très sérieusement ? Il n’avait vu que certains, très impressionnants, et s’il devait offrir quelque chose où un lion serait brodé, ce serait à son père. Et encore faudrait-il qu’il eût envie d’offrir quelque chose à son père qui soit autre chose que sa présence lors de ses heures de travail à la bibliothèque. Un oiseau, peut-être ?
Certes, pourquoi pas un oiseau. Petit, discret. Classique, tout compte fait, mais certainement pas l’un de ces rapaces dont les récits de son enfance parlaient. Juste un petit oiseau perché sur sa branche.

Au final, il ne se passa pas très longtemps avant que Siobhán Balfe ne revînt le voir, une grande boîte entre ses mains. Bien. Si c'’tait ainsi que l’étole allait être emballée, Gil ne pouvait en tout cas pas nier que la surprise ne serait pas gâchée.
Enfin presque.
Il haussa vaguement une épaule.

« Pas vraiment, non. Votre proposition des animaux de la surface n’était pas mauvaise, mais comme vous vous en doutez, les seuls que j’ai vu de ma vie étaient ceux du bal, et je doute qu’un lion ou qu’un ours siérait à ma mère. »

Il en était même sûr. Il fallait qu’il parte sur autre chose, et qu’il fournisse éventuellement un modèle à la brodeuse qui s’occuperait du travail, si le motif choisi n’était pas répertorié dans l’épais classeur. Machinalement, Gil continuait de le feuilleter, attendant l’illumination, ou simplement de voir un motif se rapprochant de la proposition de Siobhán Balfe.
Même s’il ne savait toujours pas pourquoi il écoutait à ce point ses conseils.

« Ce serait plutôt des motifs pour mon père… »

Marmonna-t-il pour lui-même, conscient que ces quelques mots n’allaient certainement pas échapper à l’habituée de la bibliothèque.



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2499
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty11.01.16 12:49 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Ses mains caressaient la boite en carton sublimement décorée, alors qu’elle s’apprêtait à tirer le ruban qui entourait son précieux cadeaux qu’elle c’était offert à elle-même. La scientifique s’arrêta dans son élan, préférant prendre un air surpris totalement faux et une main plantée dans sur l’une de ses hanches osseuses.
« Oh il est certain que si l’on part dans ses extrémités là, cela ne conviendrait pas. Même si le lion peut être très joli. Que pourriez-vous prendre de la surface… » Concédait-elle en commençant à réfléchir.
Ses doigts tapotaient son menton, se demandant quel animal pourrait convenir à une femme d’une soixantaine d’année, discrète qui plus est. Imitant de bruit composé de « hum » et « hurmf » en tout genre, elle cherchait parmi les ouvrages qu’elle avait pu lire pendant ses longues nuits d’insomnie.
Tandis qu’elle cherchait, sans s’en rendre compte, elle venait de tirer le ruban de son emballage.
« Un oiseau peut-être ou bien un papillon, avec des perles et paillettes cela peut-être somptueux et tout aussi discret. » Disait-elle sous un élan d’idée.
Le doigt en l’air, elle l’observait pour voir quel serait sa réaction. La scientifique ne savait pas si la boutique avait déjà fait des modèles de ce genre. Mais ceci serait fort possible, après tout, d’après ses souvenirs, elle avait vu l’une des femmes lors de la soirée arborer des plumes dans ses cheveux.
Ce qui donnait même une idée de vêtements brodés, une robe aux couleurs d’un paon, cela pourrait être fort joli. Mais ceci elle ne le dirait point. Tout simplement parce qu’elle ne voulait pas voir quelqu’un arborer la même idée ou pire avoir le même vêtement.
« Un oiseau bleu avec ses longues plumes est très beau. Il en est de même pour une envolé de papillons. Quelque chose d’exotique, de discret, d’unique et ses animaux possèdent de très bonne connotation à la surface. » Lui affirmait-elle en hochant la tête.
Retournant à sa boite en carton, Siobhán en défaisait le couvercle et déplier le papier de soie qui recouvrait son étole. Et là le miracle, la couleur était superbe, bien plus belle que sur les photos, elle glissait sa main dessus, et cette douceur incomparable.
La future quarantenaire sortait la fourrure de sa boite et la posait sur épaules.
« Qu’en pensez-vous Monsieur Dylman ? Ravissant n’est-ce pas ? » Lui demandait-elle son avis.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty11.01.16 17:50 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




L’hypothèse de l’oiseau semblait confirmée. C’était déjà ça, se dit Gil. Maintenant, il lui restait à trouver lequel. S’il devait passer des heures à fouiller dans les épaisses encyclopédies de la bibliothèque, à la recherche de planches illustrées montrant les créatures de la surface, il allait devoir jouer avec le temps pour le faire à l’insu de son père, et si possible en-dehors de ses heures de travail. Ne serait-ce que pour éviter d’être pris en flagrant délit de flânerie intense dans les merveilles que la surface leur avait léguées, sous la forme de planches illustrées, colorées, perdues au fin fond d’encyclopédies plus épaisses que les fichiers de Magnus.
Avant tout, vérifier qu’il n’y avait absolument aucun modèle d’oiseau de proposé dans le classeur de l’atelier de couture, aussi le bibliothécaire continua-t-il de feuilleter le volume.

Il y avait bien quelque chose, non ? Même si, plus le nombre de pages qu’il avait à tourner s’amincissait, moins il était sûr de trouver ce qu’il voulait dans ce classeur. D’ici peu, il ne lui resterait vraiment plus qu’à farfouiller les encyclopédies à la recherche d’un oiseau.
Il n’avait pas vraiment eu le temps d’arriver à la fin du classeur que Siobhán Balfe attirait de nouveau son attention, sur, semblait-il, une toute nouvelle acquisition. En tout cas, ça avait tout d’une nouveauté. Gil ne se souvenait pas d’avoir vu quoi que ce soit du genre avant. Il resta un peu étonné au début, ne sachant trop que dire. Les animaux avaient donc une si bonne connotation qu’ils se transformaient en étoles ?
Etrange concept.

« Loin de moi l’idée de vous vexer, mais… très honnêtement, j’ai l’impression que vous portez mon chat sur vos épaules. »

C’était tout ce que l’étole en fourrure lui amenait comme image à l’esprit. Propriétaire d’un chat affectueusement surnommé Lâcheur, Gil ne se voyait pas devoir un jour ni porter ni commander un quelconque article en fourrure.

« Cependant, la couleur est belle. »



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2499
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty11.01.16 19:31 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Les roulants sous la douceur de l’étole, Siobhán se surprit même à caresser ses propres épaules, et à remonter les poils du col contre sa nuque. Elle avait bien plus chaud ainsi, c’était ce qui lui fallait. Même si à cause de sa perte de poids, elle avait l’impression que des bras de géants l’enlacer.
Une réflexion qui lui fait hausser les épaules.
« Au moins il ne mange pas, ne perds pas ses poils, et ne fait pas ses besoins. » Répondait-elle en lui glissant un clin d’œil.
Cette sensation de cocon était plus forte que sa réflexion de porter un animal autour de soi. Elle s’en fichait pas mal, l’important était soi-même, et le rester au second plan. Egoïste par nature, elle s’en fichait pas mal qu’on lui fasse une réflexion sur ses caprices ou choix.
Le plus important était qu’elle décide par elle-même.
C’était pour cela qu’elle avait en horreur la compagnie, qui lui avait infligé cette marque indélébile sur la joue. Elle leur en voulait pour l’avoir mit dans cet état-là. Car sa décadence elle les considérait comme les responsables.
« Mais merci. C’est du vison. Un petit animal, un mustélidé, à ce qu’il paraît c’est un véritable nuisible pour les cultures. » Expliquait-elle rapidement.
Bien niché au chaud de sa fourrure, elle observait du coin de l’œil le classeur d’échantillon.
« Et vous avez choisi ou pas ? » Le questionnait-elle.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty12.01.16 13:29 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Gil n’aurait pas parié sur le fait qu’une fourrure ne perdrait jamais ses poils. Quant à ceux que Lâcheur semait un peu partout dans l’appartement, sur ses vêtements et le mobilier, il avait pris l’habitude, et passait juste de longues minutes à brosser les vêtements qu’il devait porter, plus particulièrement lors de grandes occasions. Mais il n’avait jamais empêché l’animal d’aller se rouler dans l’un de ses pulls ou de prendre la moitié de la place dans le canapé.
C’était un chat, après tout, il faisait surtout ce qu’il voulait. Gil ne répondit pas. Ce n’était sans doute pas la peine de creuser la question de la perte de poils de la fourrure. Quant à savoir que le vison était un nuisible… il pouvait toujours se risquer à proposer de faire des fourrures avec les peaux des rats tués par les nettoyeurs de la cité, si les nuisibles pouvaient être transformés en vêtements ou en accessoires.

Et les modèles d’oiseaux se trouvaient sur les deux dernières pages du classeur.
Comme attendu, c’étaient des modèles de petits oiseaux, sans prétention, discrets. Qui seraient idéaux pour aller sur l’étole. Restait encore à choisir lequel de ces petits animaux allait venir agrémenter la soierie blanche pour laquelle il avait finalement opté.

En réponse à la question de Siobhán Balfe, Gil pointa simplement l’avant-dernier motif. Dans ses souvenirs, c’était ce qu’on appelait une mésange, et même si les couleurs n’étaient pas présentes sur le modèle, il s’en souvenait assez distinctement. Bleu, jaune, noir, et un peu de blanc.

« Celui-ci me semble bien. »

Et quoi qu’elle choisisse d’en dire, le bibliothécaire était décidé à garder ce petit oiseau comme motif pour l’étole.



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Siobhán Balfe
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2499
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty12.01.16 15:36 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Observant les motifs présent dans le catalogue et montré du bout du doigt par le gentleman, la scientifique se penchait en avant pour mieux observer les motifs, contours, points utilisés pour la réalisation de l’oiseau. C’était un petit animal tout ce qu’il y a de plus normal, rondouillet et en même temps volatile.
Certes la future quarantenaire ne serait pas partie sur ce modèle là, bien trop sage pour elle, mais il serait totalement convenable pour la femme qu’il décrivait.
Esquissant un sourire elle lui répondit.
« Ca sera parfait pour votre mère. » Dit-elle alors sincèrement, car après tout elle ne mentait pas.
Reculant d’un pas, elle défaisait son étole de fourrure, et disposait dans la boite. En faisant attention à ne pas l’abîmer ou lui donner un faux pli. Car d’après les éléments qu’elle avait lu, et comprit en partie, le livre qu’elle avait lu, la vénus à la fourrure, c’était quelque chose de très fragile.
Elle repliait le papier de soie qui la recouvrait, et elle remettait la boite au-dessus.
« Et bien nous pouvons dire que c’était une bonne journée, pour vous comme pour moi. Nous avons obtenu ce que nous voulions. » Ponctuait-elle promptement.
Tentant de faire un nœud comme il était présent auparavant sur la boite, mais sans pour autant qu’il soit identique, Siobhán tapotait le couvercle, avant de tendre sa main à Monsieur Dylman.
« Veuillez m’excusez mais je dois retourner travailler. » L’informait-elle.
Et quand elle aurait fini par lui dire au revoir, la scientifique partie en direction de la caisse pour payer sa commande. Peut-être en profiterait-elle pour prendre un rendez-vous afin de commander un nouveau vêtement.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc




« »



Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty
MessageSujet: Re: Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125   Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125 Empty par Contenu sponsoriséCiter Editer Supprimer 

 
Elle ne se souviendra pas de toi. — Siobhán / 04.125
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escalus :: 
DIVERTISSEMENTS
 :: Archives :: Univers 2
-




Ewilan RPG