# Top site 1
# Top site 2
# Top site 3
# Top site 4
# Top site 5
Staff :
# Profil
# Contacter
# Présente
# Profil
# Contacter
# Présent
Prédéfinis : en voir +
   
   
08
08
News — Les groupes : Magnus et La Compagnie sont fermés. Merci de privilégier les autres groupes.
Toutes les informations sont présentes ici.
News du 21/07 — Mise en place de la mise à jour N°9 juste ici ! Les intrigues sont terminées, le système de quête se simplifie et une nouvelle temporalité verra bientôt le jour.
News du 01/05 — Mise en place de la mise à jour N°8 par-là !
News du 01/04 — Mise en place de la mise à jour N°7 par-là ! Apparition du principe des évents ponctuels ainsi que d'un recensement.
News du 01/03 — Mise en place de la mise à jour N°6, ici. Plusieurs petites nouveautés HRP à découvrir, et un recensement qui se profile pour le mois prochain !
News du 01/02 — Mise en place de la mise à jour N°5, ici. Nous recherchons un animateur n'hésitez pas à postuler ! Découvrez un nouveau système de jeu, en vous rendant là.
News du 15/01 — Les intrigues sont lancées ! Pour en savoir plus rendez-vous ici.
News du 01/01 — Mise en place de la mise à jour N°4, ici. Les intrigues de l'an 125 débute à Pelagia. Découvrez un nouveau système de jeu, ici.
News du 01/12 — Mise en place de la mise à jour N°3, ici. Vous retrouverez des jeux et un nouvel univers, ici.
News du 05/11 — Mise en place d'un mini-évent par le membre Siobhán Balfe. Rendez-vous ici !
News du 01/11 — Mise en place de la mise à jour N°2, ici. Vous retrouverez une tombola, ici. Ainsi que la mise en place de divers jeux sur la CB !
News du 15/10 — Réouverture d'Escalus après 1 an d'absence !
Take the time for you. — Alba / 03.125
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Take the time for you. — Alba / 03.125



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty
MessageSujet: Take the time for you. — Alba / 03.125   Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty08.11.15 13:47 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Il ouvre la porte de l’appartement et laisse Alba entrer avant de la suivre et de refermer le battant. Il pose machinalement les clefs sur le guéridon qui règne sur le couloir de l’entrée et attrape les épaules du manteau d’Alba pour le lui retirer, l’embrassant sur la joue au passage. Il accroche le manteau à l’une des patères du porte-manteau, fait de même avec sa veste. Sa veste, ou le seul vêtement qui ne soit pas entièrement couvert de poils de chat, parce qu’il la laisse toujours en hauteur, loin des pattes griffues de Lâcheur.
Alba l’avait laissé choisir l’endroit où ils pourraient aller après avoir quitté la salle de classe. Il avait choisi son appartement. C’était tranquille, ce n’était pas à l’autre bout du niveau 1, et il n’y avait personne d’autre que Lâcheur à occuper les lieux. Il défait les lacets de ses chaussures et les laisse à côté du guéridon.

« Fais comme chez toi. »

Une phrase, somme toute, assez banale, mais qu’il ne dit pas à tout le monde, pour la simple et bonne raison qu’Alba est la première personne qu’il invite à venir chez lui. Même ses parents n’ont pas eu cet honneur, et son père n’est pas prêt de l’avoir. Il dépasse Alba dans le couloir et se retourne légèrement.

« Si tu vas dans la cuisine, vérifie les chaises avant de t’asseoir, Týr s’installe là parfois et comme elles sont toujours sous la table… »

Týr c’est le chat. Lâcheur de son petit nom. Boule de poils noirs, fluffy, aux allures et attitudes de vrai snob. Chat qu’il a adopté après avoir acheté l’appartement, non seulement pour s’éviter les nuisibles qui ne peuplent pas que les plus bas niveaux de Pelagia, mais aussi pour ne pas se dire qu’il rentrerait dans un endroit vide tous les soirs. L’avantage de Lâcheur, c’est qu’on peut lui dire n’importe quoi.
Il ne risque pas de le répéter à quelqu’un. C’est un chat. Comme tout chat qui se respecte, il passe les trois quarts de sa journée à dormir, joue avec tout ce qui passe, réclame à manger à des heures indues et s’installe de préférence sur les vêtements où ses poils se verront.

Gil laisse Alba seule quelques minutes. Juste le temps d’enfiler quelque chose d’un peu plus confortable que cette chemise. Un polo, en coton, à manches longues, qui a certainement été gris clair dans une vie antérieure. Avant qu’une tornade snob ne décide de s’y installer. Gil soupire, retire quelques poils en brossant le tissu avec sa main, mais il est bon pour y aller avec une bande adhésive.
Des inconvénients d’avoir un chat.

Il finit par rejoindre Alba, l’enlace et l’embrasse du bout des lèvres avant de passer une de ses mains dans ses cheveux, laissant ses doigts s’attarder sur les pointes et jouer légèrement avec l’une des mèches blondes de la jeune femme.

« Alors, tu as rencontré le monstre ou pas encore ? »

Le monstre, c’est Týr, c’est Lâcheur, c’est juste le chat qui s’amuse parfois à jouer avec ses pieds ou ses doigts quand il bouge dans son sommeil. Avec les griffes, de préférence.



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Anonymous
« Invité »



Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty
MessageSujet: Re: Take the time for you. — Alba / 03.125   Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty09.11.15 18:26 par InvitéCiter Editer Supprimer 


Alba s’était laissée entrainer par Gil sans émettre la moindre opposition. Elle s’était simplement accrochée à son bras en regardant distraitement autour d’elle, répondant calmement à la conversation. Il avait voulu lui faire une surprise, qu’il poursuive dans ce cas. Il pouvait l’emmener n’importe où. Au café, au centre commercial ou au cinéma, si ça lui faisait plaisir. Ou ils pouvaient tout aussi bien déambuler dans les rues en bavardant comme deux personnes normales. Ou ils pouvaient tout aussi bien aller chez lui, puisque c’est là qu’ils semblaient se diriger.

Elle regarde autour d’elle, dans le hall d’entrée, abandonnant son manteau aux mains de Gil. Elle est bien trop occupée à observer cet environnement nouveau pour elle. Elle avance lentement, le nez en l’air, absorbée par ces murs qu’elle ne connait pas. Elle détaille les murs, les fenêtres. Elle note les couleurs dominantes, évalue le style de décoration dans l’appartement. La remarque de Gil entre par une oreille mais ressort par l’autre. Elle se dit qu’Eléanore proposerait des aménagements. Pour ne pas ajouter un ensemble de photographies ici ? Ou même une peinture, par-là. Il devrait sans doute bouger sa bibliothèque afin de la mettre plus en valeur – parce que, du bois comme ça, tu comprends ma chérie… Alba n’était pas Eléanore. Elle ne ressentait pas le besoin d’ajouter ou de retirer des choses. Au fond, elle aimait cet intérieur nouveau comme elle le voyait.

Elle n’a pas le temps de poursuivre ses observations que Gil s’empare de sa taille et de ses lèvres, l’arrachant à l’évaluer de l’endroit. Elle sourit, le laisse jouer avec ses cheveux. Alba secoue la tête en souriant quand il évoque le Monstre – elle imagine qu’il parle de son chat. A moins qu’il n’ait adopté un hamster. Elle n’imaginait pas Gil avec un hamster ou un cochon d’Inde. Elle l’imaginait avec un aquarium contre un mur et elle n’avait jamais pensé à la possibilité qu’il ait adopté un chat. Elle frotte quelques poils noirs de ses épaules en souriant.

« Non, pas encore. J’allais partir à sa recherche, je finissais juste de… » Alba déplace sa main en un geste vague dans l’air. « … De regarder tout ça. Après, j’allais le chercher mais tu es arrivé et tu t’es emparé entièrement de moi. Tu m’as distrait de ma mission initiale. »

Alba sourit en laissant ses mains vagabonder sur les épaules de Gil. Elle dégage une mèche de son visage en secouant la tête, dépose un dernier baiser sur ses lèvres avant s’arracher des bras de son compagnon.

« Aide-moi à le chercher. Je veux voir ce monstre et ce même si je suis absolument persuadée qu’il sera adorable ! »

Elle se dirige vers la cuisine, les bras ballants et s’accroupit au niveau des chaises pour retrouver le chat perdu – ou du moins, caché.

« Admettons qu’il ne dorme pas sur une chaise. Où dort-il dans ce cas-là ? »



Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty
MessageSujet: Re: Take the time for you. — Alba / 03.125   Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty13.11.15 10:36 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Adorable. Bien sûr que le monstre sera adorable, puisque c’est un chat, et qu’ils ont toujours l’air adorables du point de vue de tout le monde, sauf de leurs propriétaires qui savent ce que c’est de dormir avec un oiseau de nuit. Ou, tout du moins essayer. Gil sourit un peu. Lâcheur ne doit pas être bien loin, de toute façon, ce n’est pas comme s’il avait l’occasion de vagabonder à l’extérieur. Encore faudrait-il, aussi, définir ce qu’est l’extérieur. Mais Lâcheur est un matou, un chat de salon qui ne doit pas faire plus que le tour de l’immeuble, et encore, s’il trouve le moyen de sortir de l’appartement.
Gil fait mine de réfléchir, quelques secondes, puis hausse vaguement les épaules.

« D’habitude il dort dans mon placard, mais il n’y est pas. Il a dû se trouver un autre coin pour pioncer tranquille, il ne doit pas être bien loin. »

Il ne peut pas aller bien loin, Týr. Il est forcément quelque part dans l’appartement, peut-être est-il même allé bouder dans un coin parce qu’il a remarqué que ce n’était pas à lui que Gil parlait en entrant. D’ordinaire, Gil l’appelle, quand il rentre. Týr ? Lâcheur ? Et il finit toujours par apparaître, avec son air snob pour se frotter à ses chevilles et réclamer à manger. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas, et le monstre a dû le remarquer et aller se vexer dans un coin de l’appartement.
Gil penche la tête de côté et s’appuie au chambranle de la porte de la cuisine. Rien sur les chaises. Autrement, un chat snob serait déjà sorti de sous la nappe pour venir dire bonjour à l’inconnue qui vient de pénétrer son territoire de chat.

« Il n’est pas non plus sur le lit, même s’il y a passé un certain temps. Il reste les fauteuils et le canapé du salon, ou peut-être même le lavabo de la salle de bain. Ne me demande pas pourquoi il s’installe là, je n’en ai pas la moindre idée, il faut croire que c’est confortable de son point de vue. »

C’est un chat. Un chat, ça peut dormir à peu près n’importe où, n’importe quand, voire n’importe comment. Son épaule quitte le chambranle de la porte, et il se détourne pour aller voir dans le salon. C’est l’un des endroits préférés de Lâcheur le félin, qui peut prendre absolument toute la place qu’il veut dès qu’il s’installe sur un des deux fauteuils ou sur le canapé. Mais c’est aussi l’endroit rêvé pour obtenir des caresses d’un humain occupé, de base, à lire un livre très vite envahi par un cachalot échoué qui a pris la forme d’un chat de salon.
Gagné.
Le monstre est là. En train de dormir, comme tout chat qui se respecte, roulé en boule contre un des accoudoirs du canapé. Gil soupire un peu et secoue légèrement la tête. Ça a l’air tellement peu prise de tête, une vie de chat. Il devrait peut-être penser à en offrir un à son père.
Ça le détendrait de voir une véritable larve se laisser tomber sur ses pieds à trois heures du matin parce que tout chat qui se respecte vient à des heures indues.

« Trouvé ! »

Lâcheur ne réagit pas, en bon matou qu’il est. Non, vraiment, ça a l’air tellement simple, une vie de chat. Le temps se partage entre dormir, dormir, manger, et dormir. Jouer avec les ombres le soir, éventuellement, ou ramener des cadavres de souris tôt le matin, de préférence à la table du petit déjeuner.
Gil se tourne vers Alba.

« Je te présente Týr, le monstre. Tu peux aller l’embêter si tu veux, c’est une vraie… larve. La seule chose qu’il attaquerait c’est son reflet. »

Mais même son reflet, il n’en a rien à cirer, ce chat.



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Anonymous
« Invité »



Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty
MessageSujet: Re: Take the time for you. — Alba / 03.125   Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty16.11.15 11:47 par InvitéCiter Editer Supprimer 


Alba regarde encore un moment les coussins des chaises, comme si le chat allait subitement apparaître, comme le chat de ce livre étrange, apparaissant et disparaissant au gré de ses envies. Elle déplace une mèche blonde en se redressant. Le chat ne se situe pas dans son placard, d’accord. Un endroit de moins à fouiller. Elle remonte les manches de son chemisier, tire un peu sur sa jupe pour la remettre en place. Le chat n’est pas sur le lit. Gil émet de nouvelles hypothèses. Les fauteuils, le canapé. Le lavabo de la salle de bains. Alba essaie d’imaginer le chat dans le lavabo et cette idée la fait sourire. Elle n’a jamais eu de chat à la maison. Eléanore les aimait, mais chez les autres seulement. Elle avait bien trop peur que le chat ne fasse ses griffes sur le papier peint, sur les fauteuils et partout ailleurs. Elle n’aurait pas supporté que le chat dorme dans les armoires, encore moins qu’il dorme entre elle et son mari. Theodor n’avait rien contre les chats. Il avait seulement renoncé à l’idée d’en adopter un devant les craintes de son épouse. Alba regarde une dernière fois autour d’elle avant de quitter la pièce pour suivre la voix de son ami, lui annonçant qu’il a retrouvé la bête. Elle en sautillerait presque comme une gamine.
 
Alba s’approche doucement du canapé et se penche par-dessus, les bras croisés sur le dossier, pour observer l’animal. Il dort juste sous ses yeux, roule en boule, sa queue cachant son nez. Il a l’air calme. Paisible, tranquille, en paix. Elle en arriverait presque à l’envier, de dormir aussi tranquillement. Alors voici le fameux Týr, le fameux chat. Une boule de poils noire dont on aurait du mal à distinguer la véritable morphologie du chat. Elle tend un bras vers le chat pour passer une main dans son pelage. L’animal ouvre un œil, elle sourit. Il renifle ses doigts avant de se désintéresser d’elle et Alba se déplace pour s’asseoir à côté de la bête endormie. Elle ne peut pas s’empêcher de parler doucement, comme pour ne pas réveiller l’animal.
 
« Il est magnifique… Tu sais que tu es magnifique, non ? Je suis sûre que tu le sais. Il est gentil avec toi ? Il te nourrit correctement ? Je suppose que oui quand on voit ton petit ventre. »
 
Elle rit en caressant Týr. Elle gratte derrière ses oreilles, sous le menton de l’animal. Elle caresse ses pattes, sa tête, tout ce que l’animal lui permet de faire.
 
« Tu l’as depuis longtemps ? »
 

Elle ne prend même pas la peine de regarder Gil, continuant de cajoler l’animal, pour une fois qu’elle a la chance d’en avoir un sous la main. 



Dernière édition par Alba Fawkes le 19.11.15 10:36, édité 1 fois

Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty
MessageSujet: Re: Take the time for you. — Alba / 03.125   Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty18.11.15 15:53 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Gil croise à nouveau les bras. Tyr mérite parfaitement son surnom de Lâcheur. Ce chat est un snob, un vrai. Même quand Alba s’approche, il n’a pas l’air plus dérangé que ça, il retourne simplement à sa sieste quotidienne de presque vingt heures. Pourtant, il paraît que les chats sont attirés par ce qui est nouveau, qu’ils aiment bien découvrir ce qu’ils ne connaissent pas. Apparemment, pas Lâcheur. Lâcheur s’en fout : il veut finir de dormir. Le bibliothécaire sourit tout de même en regardant son chat s’étirer, arquer son dos en roulant sur le canapé quand Alba commence à lui grattouiller les oreilles et le menton.
Un chat, un vrai, qui n’aime rien de plus que se faire cajoler. Machinalement, Gil secoue la tête de droite à gauche, encore, et soupire. Tyr commence à ronronner, les yeux fermés, les pattes avant légèrement ramenées contre lui, mais lamentablement étalé, à moitié sur le dos, sur le canapé.

« Oh oui, ne t’inquiètes pas, en plus quand il a du temps à perdre et qu’il ne dort pas, il chasse ce qu’il trouve. Un vrai chat du niveau 1. Flemmard et snob. »

Pour un peu, le félin lui décocherait un regard réprobateur, mais non. Il a l’air de s’être rendormi, larve qui laisse des poils noirs un peu partout dans son sillage, sur les meubles, les vêtements, et peut-être même chez les voisins. Gil se rapproche du canapé, tend une main et la passe dans le pelage de l’animal, la faisant aller et venir le long de ses flancs.
Tyr ronronne de plus belle et s’étire encore une fois, appréciant les caresses. Gil continue un petit moment de le caresser, le grattouille à son tour derrière les oreilles, ce qui, bizarrement, n’est pas pour plaire au chat qui tourne légèrement la tête en faisant mine de le mordre.

« … Espèce de Lâcheur, va. C’est parce que c’est moi qui le fais, hm ? Sale traître. »

Pour la peine, il passe son dos à rebrousse poils et sourit un peu quand Tyr se lève, outré, et va s’installer plus loin dans le canapé, commençant à se lécher frénétiquement les pattes et le dos.
Gil regarde Alba et s’installe sur l’accoudoir anciennement occupé par la boule de poils vexée qui a élu domicile, plus ou moins, à l’autre bout du salon. Il penche légèrement la tête sur le côté.

« Je l’ai adopté… un an après être parti de chez mes parents. Ça fait trois ou quatre ans, je ne sais jamais exactement. Je l’ai eu chaton, il venait d’être sevré. Depuis, eh bien, il a pris ses marques, ça se voit, je pense. »

Rapport aux poils noirs disséminés le long de son polo, un des préférés du monstre, d’ailleurs, et Gil ne sait toujours pas pourquoi. C’est juste du coton. Le vêtement aurait été en laine, voire même en cachemire, il aurait compris. Mais du coton… Machinalement, il hausse les épaules.

« Et en plus de ça, c’est un traître. »

Il tend les mains et attrape Alba par la taille et la ramène vers lui, en profitant pour l’embrasser sur le bout du nez.

« Il t’aime plus que moi, c’est injuste je trouve. »



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Anonymous
« Invité »



Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty
MessageSujet: Re: Take the time for you. — Alba / 03.125   Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty19.11.15 10:38 par InvitéCiter Editer Supprimer 


Alba regarde l’animal prendre lentement la fuite à l’autre bout du canapé, la tête haute et la queue fouettant l’air, hautain et vexé, après que son maître ait passé son dos à rebrousse-poil. Elle voit en lui la personnification d’un jeune premier du niveau un, adolescent boutonneux lissant systématiquement les plis de son costume. Elle revoit Charles, toujours correctement habillé, correctement préparé. Il attirait les regards, les murmures. Même s’il n’avait que dix-neuf ans. Elle chasse cette pensée d’un battement de cils. Týr est bien plus intéressant que Charles. Une moue boudeuse se dessine sur ses lèvres et elle essaie d’appeler l’animal en tendant la main et en frottant ses doigts les uns contre les autres. Le chat la regarde à peine, elle est déçue. Pour un peu, elle se vengerait sur Gil. Est-ce que ça lui plairait si elle passait ses mains à contre-sens dans ses cheveux ? Sûrement pas. Néanmoins, elle le fera un jour. Elle vengera Týr. Elle rit quand Gil lui annonce que le chat semble l’apprécier davantage elle que lui. Elle renverse la tête en arrière en souriant.

« C’est parce que je suis gentille avec lui, moi. Je ne caresse pas ses poils dans le sens contraire. Je ne vois pas trop ce que ça a d’injuste. C’est ta punition. »

Elle se redresse légèrement pour embrasser Gil, passe une main à l’envers dans ses cheveux pour le décoiffer avant de s’arracher de ses bras en ricanant pour voler au secours de Týr. Elle s’assied à côté de lui, lui présente ses doigts qui ne semblent pas l’intéresser plus que ça et passe une main sur son pelage, de la tête à la queue. Elle réitère l’opération plusieurs fois, pour aplatir correctement les poils du chat.

« J’ai hésité à adopter un chat, tu sais. Pour me tenir compagnie, pour ne pas avoir l’air d’une folle en parlant seule chez moi. Juste pour avoir une présence, tu comprends ? Au final, je ne l’ai pas fait. Pas parce que je n’ai pas trouvé de chat – des chats, c’est possible d’en trouver à la pelle, maintenant. Je ne sais pas trop pourquoi. Ça m’est… Passé ? »

Elle passe une dernière fois sa main sur le dos du chat qui continue de se laver et se relève pour se tenir juste devant Gil. Elle passe une main dans ses cheveux, pour remettre sa bêtise en place et elle fait courir sa main sur la joue du jeune homme avant de la laisser tomber contre sa hanche. Elle recule de quelques pas avant de se retourner pour partir à l’assaut de l’appartement. Elle aurait envie de tout voir, ici. De se promener en long et en large, le nez en l’air, le nez à terre, à droite, à gauche. Elle serait prête à retourner tout l’appartement s’il le fallait. Alba s’arrête devant une porte close. Elle regarde le haut de la porte, le bas. Elle se retourne vers Gil.

« Qu’est-ce que c’est, ici ? Ta chambre ? »

Elle pose ses doigts sur la poignée de la porte, se retourne et s’adosse à la porte.

« Tu as quelque chose à cacher ? »





Dernière édition par Alba Fawkes le 03.12.15 23:43, édité 1 fois

Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty
MessageSujet: Re: Take the time for you. — Alba / 03.125   Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty19.11.15 22:44 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Gil sourit un peu, gardant Alba contre lui, joignant ses mains dans son dos en la regardant. De toute façon, Týr ne s’intéresse plus à eux, il est vexé, il va d’abord se lécher intégralement avant de daigner revenir toucher des humains. Il ne faudrait pas rêver, non plus, c’est un chat, il a ses manières, et ce sont des manières de snob. D’ailleurs, en bon snob qu’il est, Lâcheur saute du canapé et va terminer sa toilette frénétique sur le fauteuil d’en face, mettant ainsi le plus de distance entre lui et ces deux créatures étranges autrement appelées humains.
Gil incline légèrement la tête de côté.

« Mais je suis gentil avec lui. Je le laisse squatter mon canapé, mon lit… mes fringues, et parfois je partage même un bout de mon assiette avec lui. C’est lui qui a décidé que j’allais être insignifiant sauf quand c’est l’heure de manger. »

Un bon chat qui se respecte n’a d’amour que pour la main qui tient la nourriture. En l’occurrence, Týr n’a tendance à montrer d’affection au bibliothécaire qu’à certaines heures, ou quand il a simplement envie d’obtenir quelque chose, un bol d’eau ou tout simplement une grattouille avant de lui marcher dessus et de s’en aller comme s’il ne s’était rien passé. Il ne faudrait pas non plus que le bruit se répande que lui, chat du niveau 1, accepte les caresses jusqu’à venir en réclamer, encore moins à son maître ! Ce serait un comble. Un comble tel. Le niveau 1 ne s’en remettrait jamais, qui sait.
Gil se laisse faire quand Alba l’embrasse. Il sourit un peu, savoure l’instant. Il s’apprête à revenir lui embrasser la joue, mais elle le devance et passe sa main dans ses cheveux pour les ramener vers l’avant.

« Eh ! »

Un rire lui échappe. Il souffle sur une des mèches qui sont devant ses yeux pour l’écarter un peu, mais sans grand succès, alors il renverse la tête en arrière un coup pour remettre le maximum de cheveux en arrière, terminant plus ou moins le boulot d’un revers de main. Bah. Tant pis. De toute façon, ce n’était pas comme si ça prenait trois plombes à se faire le matin. Il a l’habitude d’avoir la vue dégagée, et les cheveux rabattus vers l’arrière. Son père a la même habitude.
Son père a juste les cheveux plus longs, et plus blancs. Beaucoup plus blancs.
Il laisse Alba s’occuper de Týr qui a toujours l’air plus intéressé par le fait de se lécher chaque centimètre carré de pelage que par les attentions de la jeune femme. Il tourne la tête pour la regarder.

« Tu peux toujours te faire un aquarium avec des méduses et des petits poissons. Ou commencer à collectionner les plantes vertes. Le seul truc c’est que les méduses et les plantes vertes, ça ne te répond pas beaucoup quand tu leur parles. Tu me diras, un chat non plus, quoique certaines fois il miaule quand je lui parle. Je suppose que c’est pour me dire que je raconte n’importe quoi et que je ferais mieux de me taire. »

Il la laisse remettre un peu plus d’ordre dans ses cheveux, incline légèrement la tête de côté quand elle laisse sa main traîner sur sa joue, puis se lève pour aller attraper Lâcheur qui râle vaguement, relâchant tous ses muscles pour paraître plus lourd qu’il n’est. Tant pis, il a l’habitude. Il se souvient encore du chaton explorateur qui grimpait le long de son dos pour se loger sur ses épaules de temps en temps.
C’est donc avec une espèce de guimauve couverte de poils noirs dans les bras qu’il se tourne vers Alba, une de ses mains grattouillant la nuque du chat qui, lui, a l’air enchanté d’être là.

« Des choses à cacher, comme ? Une étagère avec des bouquins dessus ou encore plus de poils de chat partout sur tout ce qui est en tissu ? J’ai le coupable, là. »



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 

Anonymous
« Invité »



Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty
MessageSujet: Re: Take the time for you. — Alba / 03.125   Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty03.12.15 23:46 par InvitéCiter Editer Supprimer 


Alba hausse les épaules et actionne la poignée dans son dos. Puisqu’il n’a rien à cacher, elle se retourne et entre, étant donné que rien ne l’empêche de faire un tour. Il n’a émis aucune plainte, aucune restriction. Ne regarde pas dans les armoires, ne lis pas chaque couverture de livre, ne fouille pas sous le lit et par pitié, ne retourne pas mon tiroir à chaussettes. Elle pourrait faire toutes ces choses mais elle en a décidé autrement. Elle ne regardera que la surface des choses, sans gratter du bout de ses ongles pour récupérer la crasse et les secrets. Alba ne sera pas intrusive. Alba n’est pas la digne fille de sa mère sur cette partie de sa personnalité. Elle s’était toujours contentée de regarder les choses en prenant de la distance, en laissant les mains derrière son dos. Elle avait assez de ses yeux pour voir. Ses mains ne lui servaient qu’à peindre et à aider les autres.

La chambre est grande, modèle conforme aux autres surfaces du Niveau Un – elle le savait pour avoir une aussi grande chambre. La chambre est grande et les murs sont sombres, dans une teinte grisâtre. Le lit double est défait, ce qui arrache un sourire à Alba. Homme négligent ou tout simplement homme en retard. Homme tout court, pourquoi pas ? Elle regarde la fenêtre puis la bibliothèque, pleine à craquer, gorgée de livres qu’elle devine rangés par ordre alphabétique. Et les armoires. Elle pose une main sur l’angle de la haute armoire pour observer les reliefs discrets sur le bois avant de se retourner vers Gil en souriant. Il tient toujours son chat contre lui, Alba se demande si c’est une réelle marque d’affection ou une manière de se protéger.

« Je n’imaginais pas ta chambre comme ça. Je l’imaginais… Je ne sais pas comment je l’imaginais mais elle n’était pas ainsi quand j’y pensais. Après… Ne va pas croire que je pensais constamment à ta chambre. C’était une idée… Comme ça ? »

Elle laisse glisser sa main sur le bois vernis et s’approche de Gil. Elle sent ses joues piquer, rougir mais elle s’oblige à respirer pour faire disparaître la couleur de ses joues. Quand elle rougit, elle ressemble à une gamine. Et elle aimerait ressembler à tout sauf à une gamine. Elle déloge délicatement le chat des bras de Gil et le dépose sur le sol avant de refaire un pas en avant. Elle se dresse sur la pointe des pieds, referme ses bras sur la nuque de Gil.

« Après, il est évident que je pourrais passer des heures dans ta chambre, Gil. Mais… »

Rapide baiser sur la mâchoire, Alba se détache de sa proie pour repasser le seuil de la porte en sens inverse.

« Montre-moi le reste, d’abord. »




Gil Dylman
« PELAGIA »

MESSAGES  : 869
POINTS  : 4031
PRÉSENTATION   : House by the sea.
FICHE DE LIENS  : Take the picture from the gold frame.
AUTRES COMPTES : Raleigh Cohen
DATE D'INSCRIPTION  : 13/07/2014


Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty
MessageSujet: Re: Take the time for you. — Alba / 03.125   Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty06.12.15 13:04 par Gil DylmanCiter Editer Supprimer 




Týr, dans ses bras, a l’air d’apprécier être là, comme à chaque fois qu’il a l’occasion de se faire grattouiller la nuque. Il a même commencé à ronronner, consentant à rester un peu plus longtemps dans les bras de Gil qui n’est pas décidé à le lâcher, pour une fois que le monstre accepte d’être tenu ainsi à distance du sol, et appréciant le contact du félin contre lui. Le ronronnement régulier du chat a quelque chose de rassurant, bien qu’il ne soit pas spécialement nerveux à l’idée qu’Alba entre dans sa chambre. Il la regarde baisser la poignée de la porte, frottant vaguement le nez de Týr du bout de son index, arrachant de nouveaux ronronnements au chat.
Il n’y a rien d’extraordinaire, dans sa chambre, à part les livres soigneusement rangés comme ceux de la bibliothèque de son père, par auteur et par ordre alphabétique de titre. Tout au plus, il y a le lit, défait, parce qu’il a oublié ce matin, comme assez souvent, de le faire avant de partir.
Et qu’il y avait sans doute Týr étalé en travers du lit, bloquant l’accès à sa manière. Ça n’a pas été faute de le recouvrir avec la couette une fois, mais quand il a fini par sortir de sa grotte, le lit n’avait pas plus l’air d’être fait que d’habitude.

Gil laisse Alba explorer, découvrir, souriant légèrement. Týr ne veut toujours pas bouger ses bras, très content d’avoir un esclave attitré pour lui gratter la base du cou, des oreilles, et passer une main le long de son dos de temps à autres, ronronnant de plus belle à chaque fois.
Quand Alba se retourne, Gil profite d’avoir Týr sous la main pour attraper une de ses pattes avant et de lui faire faire coucou à la jeune femme. Le chat ne bronche pas, habitué à être manipulé dans tous les sens, sans pour autant être un admirateur inconditionnel du vétérinaire et de la boîte permettant de l’y transporter. Tout au plus, une fois sur place, il se laisse faire, estimant sans doute que moins il résistera, plus vite la torture passera.
Gil hausse vaguement les épaules, administrant une légère bise sur le sommet du crâne du chat qui frotte sa tête contre la sienne, réclamant d’autres caresses.

« Ce n’est qu’une chambre, et ce n’est pas comme si j’avais trente-six mille choses extravagantes à l’intérieur. Sauf si tu comptes dans l’extravagant les poils de chat déposés un peu partout par une certaine bestiole, ou les marques de griffures sur le coin du fauteuil, ou tout simplement les petits trous laissés par les griffes sur les bords des draps. Parfois j’ai l’impression qu’il veut faire la surpiqûre. »

En parlant de bestiole, Alba la retire de ses bras. Týr proteste, vaguement, puis part, boudeur, s’installer au milieu du lit. Il viendra réclamer des caresses plus tard, quand il sera l’heure de manger, ou quand il sera plus de minuit et que, comme tout chat qui se respecte, il préférera demander de l’affection en plein milieu de la nuit parce qu’il aura décidé de finir de dormir pendant qu’il fait jour.
Gil passe une main dans les cheveux d’Alba, en souriant légèrement.

« Des heures, vraiment ? Tu vas lire tous les livres qu’il y a dans la bibliothèque pour y passer autant de temps ? »

Il la laisse mettre un peu de distance, reste de son côté de la porte quelques secondes avant d’avancer vers elle, de prendre sa main dans la sienne sans se départir de son sourire.

« Le reste ? Hm, d’accord, qu’est-ce que tu veux voir ? La cuisine et territoire annexe de Týr, le bureau qui est censé me servir et qui ne m’a jamais servi de ma vie, l’autre chambre qui n’est même pas meublée parce qu’elle ne me sert à rien non plus ? »

Comme partout au niveau 1, l’appartement est grand, à la base prévu pour une famille, mais pour l’instant, la seule personne à y passer réellement sa vie, c’est le chat.



________________
Calomnie en #669999
— Poulpe à votre service.


Spoiler:
 


« »



Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty
MessageSujet: Re: Take the time for you. — Alba / 03.125   Take the time for you. — Alba / 03.125 Empty par Contenu sponsoriséCiter Editer Supprimer 

 
Take the time for you. — Alba / 03.125
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escalus :: 
DIVERTISSEMENTS
 :: Archives :: Univers 2
-




Ewilan RPG