# Top site 1
# Top site 2
# Top site 3
# Top site 4
# Top site 5
Staff :
# Profil
# Contacter
# Présente
# Profil
# Contacter
# Présent
Prédéfinis : en voir +
   
   
08
08
News — Les groupes : Magnus et La Compagnie sont fermés. Merci de privilégier les autres groupes.
Toutes les informations sont présentes ici.
News du 21/07 — Mise en place de la mise à jour N°9 juste ici ! Les intrigues sont terminées, le système de quête se simplifie et une nouvelle temporalité verra bientôt le jour.
News du 01/05 — Mise en place de la mise à jour N°8 par-là !
News du 01/04 — Mise en place de la mise à jour N°7 par-là ! Apparition du principe des évents ponctuels ainsi que d'un recensement.
News du 01/03 — Mise en place de la mise à jour N°6, ici. Plusieurs petites nouveautés HRP à découvrir, et un recensement qui se profile pour le mois prochain !
News du 01/02 — Mise en place de la mise à jour N°5, ici. Nous recherchons un animateur n'hésitez pas à postuler ! Découvrez un nouveau système de jeu, en vous rendant là.
News du 15/01 — Les intrigues sont lancées ! Pour en savoir plus rendez-vous ici.
News du 01/01 — Mise en place de la mise à jour N°4, ici. Les intrigues de l'an 125 débute à Pelagia. Découvrez un nouveau système de jeu, ici.
News du 01/12 — Mise en place de la mise à jour N°3, ici. Vous retrouverez des jeux et un nouvel univers, ici.
News du 05/11 — Mise en place d'un mini-évent par le membre Siobhán Balfe. Rendez-vous ici !
News du 01/11 — Mise en place de la mise à jour N°2, ici. Vous retrouverez une tombola, ici. Ainsi que la mise en place de divers jeux sur la CB !
News du 15/10 — Réouverture d'Escalus après 1 an d'absence !
Isobel | Seul l'idiot se fie au mur.
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Isobel | Seul l'idiot se fie au mur.



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« PELAGIA »

MESSAGES  : 32
POINTS  : 954
PRÉSENTATION   : [url=]www.[/url]
FICHE DE LIENS  : [url=]www.[/url]
DATE D'INSCRIPTION  : 17/01/2016


MessageSujet: Isobel | Seul l'idiot se fie au mur.   17.01.16 16:51 par Isobel Darwin*Citer Editer Supprimer 



Informations générales

Nom : Darwin.
Prénom : Isobel.
Réincarnation : Ellana Caldin.
Sexe : Femme.
Âge : 35 ans.
Groupe : Citoyens.
Métier : Femme au foyer, anciennement chanteuse et bibliothécaire. Se redirige éventuellement et très progressivement vers une reprise de son début de carrière de chanteuse et peut-être la profession de conteuse.
Niveau :
     [X] Niveau 1 (riche)
     [] Niveau 2 (normal)
     [] Niveau 3 (pauvre)
Situation amoureuse : Mariée. Plus vraiment amoureuse. Triste, délaissée, en colère.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.

Les exploits

Just married;
Gloup-gloup;

Et je crois que c'est tout.
La réincarnation

La réincarnation dans son origine :


Ellana Caldin. Souffle de liberté dans un monde menacé. Espoir d'une guilde qui a toujours préservé l'Empire mais qui, empoisonnée, décline. Orpheline à la recherche de réponses, à la recherche de plus de questions. Elle avance sur la Voie comme si c'était naturel, lampion guidé qui guide à son tour. Élève de Jilano, maître de Salim, mère de Destan, compagne d'Edwin. Capable de mêler ses forces même à l'eau du torrent et au vent de la tempête. Liberté. Harmonie. Équilibre.
Description de Wikipédia ici.

La réincarnation dans le forum :
En bas, l'infini. En haut, l'infini. Elle ne sait ce qui est le plus beau : le vertige sous ses pieds ou les étoiles au-dessus d'elle. Il fait si froid que ses doigts auraient pu geler. Ils ne sont même pas douloureux. Pour un peu, en roulant des épaules, elle pourrait sentir des ailes se déployer dans son dos. Comme si elle en avait besoin. Elle vole déjà, du bout des doigts et des orteils. Le vent se lève, tente de la surprendre, mais déjà elle a bougé, elle joue avec lui, elle danse avec sa brise, et elle ne tombe pas. Elle ne tombe jamais. Le vent se fait plus fort, se calme, revient la caresser presque tendrement, et murmure un mot à son oreille. Marchombre.

Elle se réveille en sursaut dans un lit dont les draps sont froids. Il n'est pas là, bien sûr, occupé à travailler ou à coucher, et déjà le mot s'efface de sa mémoire. Elle se roule en boule, enfouit son visage dans l'oreiller, et pleure, comme à chaque fois, des sanglots sans bruit, qui ne se devinent que par le sursaut de ses épaules. Elle rêve d'horizons à découvrir sans conquête, de voyage sur un bateau à roues sur une plaine d'herbe dont on ne voit pas la fin, de forêts tortueuses, magnifiques, intrigantes, de villes à l'architecture pleine de beauté.

Elle rêve, et elle n'a rien de tout ça. Juste les maîtres-mots qui tournent en boucle dans sa tête, la vague impression de ne pas être à sa place dans cette bulle au fond de l'océan. Et l'équilibre naturel, la souplesse presqu'aguicheuse dans la démarche, l'harmonie dans les gestes et dans le regard.

Le physique

Taille : 1m52.
Poids : 44 kilos.
Morphologie générale : Mince, frêle, fragile.
Cheveux : Blancs, décolorés. Parfois, on voit des racines roux foncé. Très longs, pas vraiment raides ni bouclés, entre les deux.
Yeux : Bleu très clair.
Voix : Douce. Légère comme la caresse du vent. Expressive. Inutile de monter le ton pour exprimer sa colère. Musicale et harmonieuse, à l'origine de son succès passé en tant que chanteuse.
Odeur : Quelque chose d'indéfinissable, floral et profond, assombri par les effluves de l'effort quand a tenu la maison durement et ne rêve que de se percher au plus haut, suspendue dans le vide du bout des doigts sur une prise infime.
Style vestimentaire : Pas de couleurs vives. Isobel aime le bleu, le mauve, le noir, le gris, le blanc. Le rouge sombre aussi, pour éveiller la passion - en vain. Des tissus légers dans lesquels on se sent libre, ou alors épais et confortables, doux pour l'étreinte. Isobel n'a pas vraiment de style vestimentaire. Le seul critère est que les vêtements doivent lui plaire.
Signes particuliers : Taches de rousseur sur le nez, les pommettes, les épaules et la nuque. Cicatrices sur les genoux, les coudes et dans le dos, de toutes formes et tailles, parce qu'elle oublie volontiers ses limites. Ventre marqué par la grossesse, bien qu'il ait retrouvé sa minceur presque trop prononcée. Joue droite barrée d'une cicatrice qui effleure l'oeil. Elle tente de la cacher sous ses cheveux. Elle ne fait pas son âge. Ses traits sont jeunes et elle est très menue. On la prend régulièrement pour une jeune fille.

Le caractère

Un mot/phrase qui le définit : "Le doute est une force. Une vrai belle force. Veille simplement qu'elle te pousse toujours en avant."
Son but : Isobel rêve de mettre enfin son mari le nez dans ses excréments en le prenant sur le fait. Elle sait qu'il la trompe. Elle est en colère, blessée, et même si elle ne veut pas faire de mal à son enfant, elle fera regretter à Saül son manque de droiture.
Tics & manies : Elle a une mèche de cheveux plus ondulée que le reste, parce qu'elle joue tout le temps avec. Elle chantonne souvent. Elle réorganise régulièrement sa bibliothèque - le dernier classement étant par genre, auteur et ordre alphabétique.
Phobies : Claustrophobie.
Hobbies : La musique et la lecture. Gérer un foyer, c'est prenant. Elle aimerait retrouver le temps pour de l'escalade sur bâtiment.
Aime : Les câlins dans un lit bien chaud, la lecture, la musique, les animaux, s'occuper de son fils, les caresses dans les cheveux et dans le dos, faire l'amour, cuisiner, coudre, manger, apprendre.
Aime pas : Les conflits, les trahisons, faire la vaisselle/laver le sol à l'eau, les caprices, les contraintes, les faux-semblants, perdre aux jeux, les paris d'argent, cette foutue bulle qui l'isole de tout, la maîtresse de Saül, Saül.
Qualités : Imaginative, déterminée, douce, à l'écoute, tendre, paisible, discrète, sincère, protectrice, réaliste, réfléchie.
Défauts : Méfiante, solitaire, taciturne, renfermée, gère mal ses émotions, mélancolique, rancunière, vengeresse, cynique, effacée, dissimulatrice.

L'habitant

Que pense-t-il de la cité ? « Laissez-moi sortir de là ! » C'est ce que dirait Isobel si on lui demandait son avis. Si c'était possible. Elle n'est pas faite pour les espaces confinés et les conflits avec son mari rendent cet espace encore plus étroit et chargé à ses yeux. Il lui arrive de paniquer, de faire des crises de claustrophobie, tant elle a l'impression d'étouffer.
Que pense-t-il des groupes ?
• Le Conseil : Trop facile à corrompre. Depuis que Saül travaille là-bas, il la trompe, elle le sait, elle le sent. Quant à savoir si c'est avec une personne qui siège là-bas...
• Aronde : C'est cool de donner de l'emploi même aux 3. Maintenant, si vous pouviez ne pas les exploiter totalement...
• Magnus : Les gros pleins de muscles qui ont raison parce qu'ils ont un insigne.
• Corb : Nécessaire. Ne serait-ce que pour trouver un moyen de sortir. Et pour soigner Tomás quand il tousse.
• La Compagnie : Pourri jusqu'à la moelle.
• Citoyens : Les gens biens- pour la plupart.
Son point de vue sur le temple pourpre : C'est à ce moment-là qu'elle a été blessée au visage. Elle en veut terriblement à Saül de ne pas avoir été là pour elle, alors qu'elle était terrifiée et blessée - il est à peine venu la voir à l'hôpital. C'est d'ailleurs cet événement qui l'a décidée à trouver un moyen de se venger de lui.
Son point de vue sur la tête coupée : À emmerder un étalon, on se mange vite un coup de sabot. Angus n'utilisait pas les bonnes méthodes, il était violent et tentait manifestement d'écraser tout ceux qui s'opposaient à lui. Un retour de flammes, en quelque sorte.
Son point de vue sur la dame blanche : Ce suicide est étrange. Isobel comprend que même au sommet on peut se sentir désespéré - suffit de la voir elle, épouse d'un membre du Conseil, riche à souhait, malheureuse comme les pierres - mais le suicide ne fait pas partie des concepts de la foi et Yseult semblait très croyante.
À quel couple de divinités est-il le plus attaché ? Sase.
Son point de vue sur les essences : C'est de la drogue, elle ne vet pas y toucher et espère protéger Tomás de tout ça.
Est-il prêt à prendre part à divers conflits ? Outre celui qui mettra son cher époux plus bas que terre, non. Elle a un fils à protéger. Ses propres luttes, désirs et aspirations passent après son bonheur à lui.

L'histoire

Sa famille : Isobel a toujours vécu dans l'opulence. Elle est reconnaissante à ses parents pour ça, parce que si l'argent ne fait pas le bonheur, il y contribue dans ce monde. Elle n'a jamais eu d'eux beaucoup d'affection, mais ils prenaient soin d'elle, discrètement. Elle aime ses parents.
Et elle déteste Saül. Elle s'est voilé la face, longtemps, puis il y a eu cette histoire au temple, et ses doutes ont pris la couleur des certitudes. Douloureuses. C'est uniquement par amour pour Tomás qu'elle n'a jamais confronté Saül aux adultères. Mais elle le connaît, tout de même. Elle sait qu'il est trop arrogant pour penser que sa femme a besoin de quelqu'un de mieux que lui. Elle aussi, elle peut le faire souffrir.
Tomás est son petit amour, l'enfant sage, l'enfant sourire, auquel elle apprend la liberté et l'harmonie. Il aime l'entendre chanter, il lui demande pourquoi elle ne le fait pas pour de vrai. Elle n'ose pas lui dire que c'est son père, son propre père qu'il voit comme un héros, qui lui a fait quitter son travail pendant la grossesse. Son fils est grand maintenant, assez pour être à l'école toute la journée... Peut-être qu'elle pourra enfin reprendre sa carrière.
Son histoire :
90 - Naissance. Parents heureux. Enfance douce, tranquille, parfois un peu mélancolique sans qu'Isobel comprenne pourquoi. Elle apprend, elle apprend comme elle veut, elle va plus loin que ne le demandent les professeurs, assoiffée de savoir et d'art.
102 - Premier amour. Un garçon un peu plus âgé, déjà grand. Ils s'embrassent un soir après les cours, se câlinent du bout des doigts, et rompent deux semaines plus tard, sans garder de rancoeur ou de tristesse. Parce qu'ils sont encore honnêtes.
106 - Fin du cycle scolaire obligatoire. Travail d'été dans une bibliothèque. Elle aime ça. Elle est heureuse.
107 - Un homme découvre le talent d'Isobel pour la musique alors qu'elle intervenait sur une scène libre. Il la convainc de prendre quelques cours et façonne avec elle une carrière qui commence à fonctionner.
110 - Flirt inconséquent avec un homme rencontré dans un bar où elle chantait. Elle l'a fréquenté avec légèreté pendant deux ans. Depuis que Saül prend de la distance avec elle, elle repense à lui parfois.
111 - Isobel commence à se faire connaître comme chanteuse. Elle écrit aussi, mais ne se fait pas publier. Elle jouait déjà du piano et de la guitare - cette année voit ajouter le violon à son palmarès. Elle prend des cours d'escalade sur immeubles avec un gamin de rang Trois qu'elle paye généreusement.
115 - Elle rencontre Saül et tombe amoureuse. Elle le laisse la courtiser, l'encourageant de tendresses et de sourires discrets. Il l'intimide un peu, avec toute cette détermination, et son opinion trop flatteuse de lui-même, mais elle ferme les yeux sur ces défauts. Par amour.
117 - Mariage, en septembre. Un souvenir magnifique pour Isobel, un souvenir qui la fait souffrir aujourd'hui. Quand ont-ils tant changé, tous les deux ?
119 - Naissance de leur premier et seul enfant, en août. Isobel le couvre d'amour, cet amour que Saül ne prend plus le temps de recevoir. Elle le voit beaucoup moins mais ne se doute de rien.
121 - Courtisée par un homme charmant, Isobel le repousse fermement, malgré sa solitude de plus en plus douloureuse. Elle a trop peur de faire souffrir Tomás en trahissant son père. Elle n'est plus amoureuse de Saül.
123 - Temple rouge. Isobel est blessée dans l'explosion et emmenée à l'hôpital. Saül ne vient la voir à l'hôpital que pour des instants où son esprit est absent, et aussitôt elle repart. Il ne semble se rendre compte qu'elle est blessée que quand elle rentre à la maison deux jours après l'attentat, un pansement sous l'oeil et le coeur en miettes - comme si son corps minuscule perdu dans une chambre vide et blanche n'était pas suffisamment tape-à-l'oeil. Et elle, elle a compris. Il la trompe, il ne l'aime plus. Elle ne peut plus se voiler la face.
125 - La tristesse se change en colère et Isobel cherche un moyen de se venger de son mari sans blesser Tomás.


Dernière édition par Isobel Darwin le 17.01.16 19:00, édité 1 fois

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 2087
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


MessageSujet: Re: Isobel | Seul l'idiot se fie au mur.   17.01.16 18:52 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Re-bienvenue !
Tout est nickel pour moi ! La marche à suivre est de remplir ta fiche de liens, te créer un ASK, noter ta réincarnation dans le bottin. Et surtout t'amuser !
N'oublie pas d'envoyer ton secret au Juge par MP.
Si jamais tu viens à avoir des questions, tu peux contacter Saül pour ce qui concerne la modération et l'intervention PNJ et moi-même pour des questions de contexte ou de déroulement de jeu.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc


 
Isobel | Seul l'idiot se fie au mur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seul et perdu...
» Big Boss motorisé. Seul ou accompagné ?
» Sur une barque ... seul ... avec elle ...
» L'âme est le seul oiseau qui soutienne sa cage... ( PV Fraise des bois )
» Seul... face à une mer de cadavres [PV Noah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escalus :: 
PERSONNAGES
 :: Présentations :: Présentations Personnages :: Présentations Validées :: Présentations des Absents
-




Ewilan RPG