# Top site 1
# Top site 2
# Top site 3
# Top site 4
# Top site 5
Staff :
# Profil
# Contacter
# Présente
# Profil
# Contacter
# Présent
Prédéfinis : en voir +
   
   
08
08
News — Les groupes : Magnus et La Compagnie sont fermés. Merci de privilégier les autres groupes.
Toutes les informations sont présentes ici.
News du 21/07 — Mise en place de la mise à jour N°9 juste ici ! Les intrigues sont terminées, le système de quête se simplifie et une nouvelle temporalité verra bientôt le jour.
News du 01/05 — Mise en place de la mise à jour N°8 par-là !
News du 01/04 — Mise en place de la mise à jour N°7 par-là ! Apparition du principe des évents ponctuels ainsi que d'un recensement.
News du 01/03 — Mise en place de la mise à jour N°6, ici. Plusieurs petites nouveautés HRP à découvrir, et un recensement qui se profile pour le mois prochain !
News du 01/02 — Mise en place de la mise à jour N°5, ici. Nous recherchons un animateur n'hésitez pas à postuler ! Découvrez un nouveau système de jeu, en vous rendant là.
News du 15/01 — Les intrigues sont lancées ! Pour en savoir plus rendez-vous ici.
News du 01/01 — Mise en place de la mise à jour N°4, ici. Les intrigues de l'an 125 débute à Pelagia. Découvrez un nouveau système de jeu, ici.
News du 01/12 — Mise en place de la mise à jour N°3, ici. Vous retrouverez des jeux et un nouvel univers, ici.
News du 05/11 — Mise en place d'un mini-évent par le membre Siobhán Balfe. Rendez-vous ici !
News du 01/11 — Mise en place de la mise à jour N°2, ici. Vous retrouverez une tombola, ici. Ainsi que la mise en place de divers jeux sur la CB !
News du 15/10 — Réouverture d'Escalus après 1 an d'absence !
Introduction au pessimisme - Joshua Wells
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Introduction au pessimisme - Joshua Wells



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« feel good inc. »

MESSAGES  : 259
POINTS  : 1085
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
AUTRES COMPTES : The Tyrant, A.D
DATE D'INSCRIPTION  : 20/10/2015


MessageSujet: Introduction au pessimisme - Joshua Wells   21.10.15 13:55 par Joshua WellsCiter Editer Supprimer 


Informations générales

Nom : Wells
Prénom : Joshua
Réincarnation : Emil Cioran
Sexe : Masculin
Âge : 3
2 ans
Groupe : Magnus
Métier : Publicitaire (occupation principale), écrivain, philosophe.
Niveau :
      [] Niveau 1 (riche)
      [] Niveau 2 (normal)
      [x] Niveau 3 (pauvre)
Situation amoureuse :
R.A.S
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

Les exploits

Gratte papier
La réincarnation

La réincarnation dans son origine :
Emil Cioran, philosophe roumain du 20ème siècle, auteur de nombreux ouvrages tels « De l'inconvénient d'être né », « Sur les cimes du désespoir », ou encore « Syllogisme de l'amertume ». Ses livres sont connus pour leur pessimisme, leur cynisme, voir leur nihilisme, bien que la pensée philosophique qui les habite soit plus complexe que cela. Cioran refusait tout système de pensée, et prônait le suicide comme remède à la vie. Paradoxalement, il fut un homme gai et de bonne compagnie, refrénant même les multiples envies suicidaires d'Eugène Ionesco. Il est une incarnation du mythe de l'artiste maudit, peu lu et méconnu de son vivant malgré l'estime des cercles littéraires, et vivant très modestement. Il refuse tout prix littéraire (si ce n'est le prix Rivarol qu'il accepte pour des raisons financières), et ne dévoile rien de sa vie intime, affirmant que « le bonheur n'est pas fait pour les livres ».
La réincarnation dans le forum :
Exactement comme Cioran, Joshua fut victime, à l'aube de sa vie d'adulte, d'insomnies chroniques. Cependant, et contrairement au philosophe roumain, il en est encore la proie à 34 ans. Il parvient à réguler son sommeil uniquement par les essences, qui ne manque pas à engendrer de nombreux cauchemars. Ses terreurs nocturnes et ses troubles du sommeil ont alors un lourd impact sur la pensée et sur les écrits de Joshua, comme les insomnies d'Emil Cioran eurent une influence considérable sur sa philosophie. Ainsi, Joshua est sans espoir, profondément nihiliste, pense régulièrement au suicide, et ne fait pas cette distinction entre le monde des idées et le monde des êtres de chairs et de sang, comme Cioran pouvait la faire. Peu de chance alors que Joshua, contrairement à son incarnation première, vous dissuade de vous suicider... ou bien est-ce, comme chez Cioran, plus complexe que cela?

Le physique

Taille : Carcasse haute d'1m78...
Poids : … pour 70kg de lassitude.
Morphologie générale : Fine et longiligne, un roseau qui plie, et finira par se rompre.
Cheveux : Subtil dégradé du noir corbeau japonais jusqu'aux sombres nuances du jais, mal peigné, frisotant, complètement abandonné à leur croissance chaotique.
Yeux : D'un bleu morne, d'un océan sans vie, aux eaux couleurs de suicides. Une petite baignade?
Voix :
Monocorde, trahissant son désabusement constant, et gardant cette même tonalité lorsqu'il plaisante ou se moque. Car il lui arrive, quand même, de connaître les élans du coeur. Même si tout retombe rapidement dans la maussade soupe de la banalité.
Odeur : Un parfum de clope brulé, loin des fragrances de chez Dior.
Style vestimentaire :
Sobre et profondément classique, Joshua s'habille bien souvent de costume sombre, de chemise blanche, et de cravate noir pendante autour de son cou. Un long manteau sur ses épaules, occasionnellement. Rien de plus. Les mains souvent dans les poches, il a l'apparence de l'errant, du solitaire nostalgique, incarnant, en soit, la figure mythique de l'artiste maudit.
Signes particuliers : Terribles rejetons des ses insomnies et de ses terreurs nocturnes, des cernes viennent souvent souligner ses yeux sans éclat. Au majeur droit, le philosophe porte une bague noire surmonté d'un crâne tout aussi sombre, ce qui semble étrange sur un homme si classique.


Le caractère

Un mot/phrase qui le définit : De l'inconvénient d'être né.
Son but : Aucun. Joshua erre sans but, ni raison.
Tics & manies : Jouer avec son briquet, garder les mains dans les poches, trainer des pieds, regarder en l'air...
Phobies : Acrophobie : Peur des hauteurs, souvent accompagné de vertige.

Hobbies : Écrire, lire, penser, déambuler.
Aime : L'odeur de la cigarette, regarder les flammes des bougies, la musique classique, le bruit de sa vieille machine à écrire, trainer dans les bars...
Aime pas : La modernité technologique, les discours humanistes, les mondanités, le tape-à-l'oeil, les pléonasmes.
Qualités : Bienveillant (ou disons plus honnêtement qu'il n'est pas du genre à vouloir faire du mal) ; altruiste ; compatissant ; drôle (encore faut-il être adepte du cynisme et de l'humour noir) ; calme ; réfléchi ; cultivé ; attentif ; à l'écoute (lui demander des conseils est cependant risqué) ; parle bien et sait manier les mots ; aime expliquer sa vision du monde ; dévoué en amitié (mais il faut réussir à être son ami...) ; curieux (malgré tout) ; ne se plaint jamais ; toujours partant pour picoler ~
Défauts : Se cache (trop?) sous ses airs moroses ; désespéré (dans le sens où il n'espère plus) ; désabusé (mais pas dépressif) ; introvertis ; difficilement accessible ; pas vraiment du genre à mettre l'ambiance (mais pas à la plomber non plus) ; à parfois tendance à parler comme un bouquin ; dénigre beaucoup son propre travail.

L'habitant

Que pense-t-il de la cité ?
Enfant, cette ville sous les eaux l'émerveillait. Puis sont arrivés les insomnies, et il déambulait dans les rues et les ruelles, la nuit durant, attendant l'aurore. Il vagabondait alors dans les entrailles de Pelagia sans que les lumières viennent l'aveugler et l'empêcher de voir cette société telle qu'elle est. Vide de sens, et décadente. Depuis, ce n'est alors plus qu'une sphère de verre noyé sous l'océan, sans entrée ni sortie, une prison plantés cent mille lieus sous les mers.
Que pense-t-il des groupes ?
• Le Conseil :
Il se préoccupe peu des affaires du gouvernement. Il voit beaucoup d'âmes placer de l'espoir sur le conseil, mais lui, l'espoir... l'espoir ne le fait pas vivre, c'est plutôt son inverse qui s'occupe de cela. Alors le Conseil peut bien promettre n'importe quelle amélioration du niveau de vie, ou quoi que ce soit du genre, peu lui importe. Non pas qu'il ai une vision négative du gouvernement, mais plutôt que, avec ou sans lui, il serra toujours là, à vivre, encore.
• Aronde :
Entreprise peu blâmable à ses yeux, qui n'a pas de quoi faire couler son ancre. Peut-être que la politique d'Aronde est trop humaniste pour vraiment lui correspondre, mais qu'importe. Elle est là, un rouage comme un autre de la société, certes utiles, mais sans grand intérêt pour lui.
• Magnus :
La sécurité, d'accord. Et c'est en cela qu'il ne peut qu'avoir en estime une société dont le but est la protection de la population. La propagande, cependant, c'est bercer les habitants d'illusions, les noyer dans l'espoir, lui qui, au contraire, conseillerait à chacun de désespérer franchement. La propagande, en somme, est l'antagoniste de sa philosophie nihiliste... et pourtant! Ses textes ne se vendant pas suffisamment pour vivre de son art, le philosophe n'a eut d'autre choix que de se faire publicitaire pour l'organisation (ce qui n'est pas pour le ravir...)
• Corb :
Le philosophe demeure admiratif devant l'avancée de la science, sans pour autant que celle-ci le fasse rêver. Comment cracher sur Corb, alors que la société a sauvé la population de l'épidémie de la petite rouge? Il ne poserait alors qu'une seule question à son chef d'entreprise : A quoi bon l'avoir sauvé?
• La Compagnie :
Joshua éprouve une certaine affection pour la compagnie. Le genre d'affection que l'on éprouve pour le cousin débile de la famille. Pour un désespéré en son genre, les mouvements populaires, les groupuscules révolutionnaires, confiant en l'avenir... ça ne peut que le faire sourire. Il dirait alors aux membres de cette secte de se pencher un peu plus sur les oeuvres de Nietzsche, à défaut de se pencher sur les siennes, d'oeuvres.
• Citoyens :
Comment haïr les citoyens? Comment détester les Hommes? Mais surtout... comment les aimer innocemment? Comment leur faire confiance? Autrui est étranger au moi. Autrui est flou. Autrui est mystérieux, incompréhensible. Les citoyens le voient souvent solitaire, asociale (ce qu'il n'est pas), ignorant qu'il a de bons amis, bien que ceux-ci soit rares. Peut-être son apparent caractère solitaire cache tout simplement une grande timidité, peut-être.
Son point de vue sur le temple poupre :
Il n'était pas présent, et n'a perdu personne dans cet attentat. Joshua trouve cependant déplorable de détruire le présent, sous prétexte de vouloir bâtir l'avenir. Demain, vous serez mort, bougres d'imbéciles. Depuis l'instant précis de votre naissance, vous êtes condamné à la mort, et non à l'éternité. Contentez-vous alors d'errer, de vivre comme bon vous semble, en attendant l'heure fatidique de la fin du corps. Jouissez du présent, et si vous ne pouvez en jouir, alors subissez-le, sans pour autant vous tourner vers l'avenir, que vous ne connaîtrez pas, et qui vous échappera, toujours. Ne vous illusionnez pas. Ayant conscience de notre misérable et pathétique condition.
Son point de vue sur la tête coupée :
Un idiot en moins. Dommage que mourir soit une expérience de laquelle nous ne pouvons pas tirer de conclusion... il aurait, sinon, compris que sa vie de révolutionnaire était qu'une sincère ineptie.
Son point de vue sur la dame blanche :
On se suicide toujours trop tard. Le suicide n'est utile qu'avant de voir le jour. Sinon, le suicide n'est autre qu'un pléonasme. Le suicide d'Yseult est un pléonasme. Nous nous suicidons déjà à la naissance. Et qu'il y a-t-il de plus laid qu'un pléonasme? L'espoir de trouver une tranquillité après la mort, l'espoir d'un postmortem salvateur... Dommage, la dame blanche s'est enlaidi en franchissant le pas entre la vie et la mort...
À quel couple de divinités est-il le plus attaché ?
Joshua n'aime pas les dieux. Il croit en leurs existences, mais ne parvient à les apprécier, sans pour autant leur vouer une haine profonde. En vérité, il ne fait qu'espérer que les dieux ont une bonne excuse à tout ceci...
Son point de vue sur les essences :
Sans les essences, il ne dormirait pas, et connaîtrait les nuits seulement avec les yeux d'un éveillé. Cependant, bien que sans elles il garderait les yeux grands ouverts jusqu'à ce que son cerveau ne vienne à griller, et qu'en cela, il ne peut que les remercier, elles sont aussi les responsables de ses terreurs nocturnes, alors il ne peut que les détester. Pourtant, il ne peut s'en passer, bien qu'il aimerait pouvoir le faire.
Est-il prêt à prendre part à divers conflits ? Il lui faudrait une bonne raison, et pour l'instant, de but en blanc, c'est pas vraiment le cas.

L'histoire

Sa famille :
Joshua est fils unique, ce qui, déjà enfant, le poussait à adopter un caractère solitaire. Il n'a aucun souvenir de son père, qui a prématurément embrassé la triste destinée des Hommes, victime d'une instabilité cardiaque. Seul avec sa mère dès l'âge de quatre ans, elle l'initie à la musique classique, qui ne la quittera alors plus. Seulement, la carrière de musicienne de sa génitrice nuira aux relations mère/fils, ce dernier souffrant alors de l'absence chronique de sa mère. Elle l'encouragera cependant lorsqu'il se mettra à lire et à écrire. Les insomnies ont fini de perturber l'entente, Joshua tombant dans une vie de dépravé, fréquentant les ivrognes et les filles de confort. Dans une dispute, elle déclarera qu'elle aurait mieux fait d'avorter. Depuis ce jour, ils ne s'adressent plus la parole.

Son histoire : An 93 : Naissance de Joshua au sein d'une famille de niveau 1. Il est nommé ainsi par sa mère, musicienne, en référence de l'oratorio de Haendel.

An 97 : Le père de Joshua meurt d'un problème cardiaque. De part son jeune âge, Joshua n'est pas marqué par la mort, en revanche, l'absence de figure paternelle provoquera un manque de repère qui le fera se tourner, au cours de son adolescence, vers l'alcool et les femmes.
An 103 : Joshua commence à écrire en dehors de l'école. Il écrit tout d'abord pour lui-même des œuvres de fiction, mais finira par se tourner, quelques années plus tard, vers la réalité, tenant un journal à mi-chemin entre le récit de son quotidien et des pensées philosophiques. Parallèlement, il commence à lire énormément.
An 109 : La carrière de musicienne de sa mère, et les finances de sa famille, lui permettent d'accéder des études dans l'enseignement supérieur. Il étudie alors la littérature et la philosophie. Cette formation lui ouvre d'autres portes spirituelles, et hisse ses écrits à un niveau supérieur. Il entrevoit véritablement une carrière dans les Lettres.
An 112 : Début des insomnies. Il n'arrive plus à fermer l'oeil à la nuit tombée, sans explication ni raison véritable. Il commence alors à errer dans la ville en attendant la levée du jour. Il tombe généralement de fatigue durant la journée, au beau milieu des cours et des conférences. Il se met à fréquenter les bars, et épouse une vie libertine pour tromper l'ennui. Malgré cela, ce trouble du sommeil le plonge dans des réflexions philosophiques et métaphysiques profondes, dont il est le constant prisonnier. Sa pensée et sa philosophie prennent racine à cette époque. C'est également à ce moment que sa relation avec sa mère se détruit véritablement. Quelques semaines après une violente dispute, il quittera la maison familiale.
An 113 : Les troubles du sommeil de Joshua commencent à sérieusement nuire à ses études. Il tombe alors dans les essences, essayant de réguler son sommeil. Les cauchemars commencent, et seront la dernière pièce utile à l'édifice de la philosophie qui sera au cœur de ses œuvres.
An 115 : Publication de son premier livre, regroupant les aphorismes qu'il a écrits depuis le début de ses insomnies. Le livre se vend mal, subit de mauvaises critiques de la part des libraires, mais suscite l'intérêt de quelques philosophes contemporains.
An 117 : Joshua travaille sur sa seconde œuvre, et vit de petits boulots minables à droite à gauche. Il s'appauvrit, et se fait régulièrement licencié, supportant mal la condition des travailleurs et l'autorité.
An 119 : Il décide de ne plus vivre autrement que par sa plume. Il démissionne de son dernier travail dans un café, et clôture son second ouvrage. Cette année-là, il est convié par une école pour tenir une conférence sur sa pensée philosophique : Il supporte mal les applaudissements, et déclare que ses œuvres sont trop « merdiques » pour mériter cet hommage.
An 120 : Contraint de trouver un métier en dehors de ses activités d'auteurs (qui ne lui rapporte pas de quoi vivre), et ne sachant rien faire si ce n'est écrire, Joshua se tourne vers Magnus, et devient publicitaire, à son grand désarroi. Parallèlement, il publie son second ouvrage.
An 125 : Période actuelle. Il vit toujours dans un appartement minable, dans une situation précaire. Ses livres se vendent mal, ne se diffuse pas à un large public, et suscite seulement l'intérêt de quelques universitaires, philosophe, et chercheur.


Dernière édition par Joshua Wells le 22.10.15 12:06, édité 1 fois

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« La marquée »

MESSAGES  : 1493
POINTS  : 1725
PRÉSENTATION   : Jalousie dévastatrice.
FICHE DE LIENS  : Le sang sur ses mains.
AUTRES COMPTES : Wanda Le Gall
DATE D'INSCRIPTION  : 10/07/2014


MessageSujet: Re: Introduction au pessimisme - Joshua Wells   21.10.15 21:16 par Siobhán BalfeCiter Editer Supprimer 


Re-bienvenue !
Tout est nickel pour moi après les corrections. La marche à suivre est de remplir ta fiche de liens, te créer un ASK, noter ta réincarnation dans le bottin. Et surtout t'amuser !
Je te laisse également prendre connaissance des secrets de ton groupe.
Si jamais tu viens à avoir des questions, tu peux contacter Seisyll pour le partenariat, Saül pour ce qui concerne la modération et l'intervention PNJ et moi-même pour des questions de contexte ou de déroulement de jeu.

________________
#yoshi et le pénis disparu - 16/03/16
Siobhán pinaille en #86b6cc


 
Introduction au pessimisme - Joshua Wells
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Introduction au pessimisme - Joshua Wells
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» [PVP] Introduction et sorties
» [Vidéo][Next Gen] Une introduction tout en douceur ...
» James Wells

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escalus :: 
PERSONNAGES
 :: Présentations :: Présentations Personnages :: Présentations Validées
-




Ewilan RPG