# Top site 1
# Top site 2
# Top site 3
# Top site 4
# Top site 5
Staff :
# Profil
# Contacter
# Présente
# Profil
# Contacter
# Présent
Prédéfinis : en voir +
   
   
08
08
News — Les groupes : Magnus et La Compagnie sont fermés. Merci de privilégier les autres groupes.
Toutes les informations sont présentes ici.
News du 21/07 — Mise en place de la mise à jour N°9 juste ici ! Les intrigues sont terminées, le système de quête se simplifie et une nouvelle temporalité verra bientôt le jour.
News du 01/05 — Mise en place de la mise à jour N°8 par-là !
News du 01/04 — Mise en place de la mise à jour N°7 par-là ! Apparition du principe des évents ponctuels ainsi que d'un recensement.
News du 01/03 — Mise en place de la mise à jour N°6, ici. Plusieurs petites nouveautés HRP à découvrir, et un recensement qui se profile pour le mois prochain !
News du 01/02 — Mise en place de la mise à jour N°5, ici. Nous recherchons un animateur n'hésitez pas à postuler ! Découvrez un nouveau système de jeu, en vous rendant là.
News du 15/01 — Les intrigues sont lancées ! Pour en savoir plus rendez-vous ici.
News du 01/01 — Mise en place de la mise à jour N°4, ici. Les intrigues de l'an 125 débute à Pelagia. Découvrez un nouveau système de jeu, ici.
News du 01/12 — Mise en place de la mise à jour N°3, ici. Vous retrouverez des jeux et un nouvel univers, ici.
News du 05/11 — Mise en place d'un mini-évent par le membre Siobhán Balfe. Rendez-vous ici !
News du 01/11 — Mise en place de la mise à jour N°2, ici. Vous retrouverez une tombola, ici. Ainsi que la mise en place de divers jeux sur la CB !
News du 15/10 — Réouverture d'Escalus après 1 an d'absence !
Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 1292
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


MessageSujet: Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125   11.06.16 11:32 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

Change is neither good or bad, it simply is.

Juin 125 | Aaron Dawkins


La viande et les légumes ne pesaient pas lourd dans l'estomac de Saül, mais la petite marche qui séparait le restaurant de la salle de jeu fut agréable. Frais, sombre, la nuit à Pélagia était douce, aidant particulièrement le Gardien désabusé à remettre ses idées en place. A moins que ce ne soit à les oublier, les mettre de côté, une fois que la lourde porte de L'Albatros serait franchie.

Ils arrivèrent bien vite, sans véritablement se dire un mot sur le chemin trop court pour philosopher à nouveau. Et puis cette fin de soirée n'était-elle pas propice au jeu, à la détente justement, après un repas rempli en réflexions existentielles ? A l'entrée, Saül posa son long manteau beige en même temps qu'il se jura de ne plus reparler de ses doutes à Aaron pour ce soir. Son ami était une oreille attentive, il le savait, surtout lorsqu'il était question pour lui de parler d'un monde hypothétique où il gagnerait en grade. Mais Saül, lui, n'aimait pas rabâcher les choses et préférait jouer au lunatique, comme si rien ne s'était passé.

Il y a une table là-bas, ils ne sont que trois, ça te va ? Puis sans réellement attendre la réponse de l’intéressé, Saül se dirigea en direction du bar, où il commanda deux whisky. Neat. Comme si les fumées d'alcool ne leur étaient pas déjà trop montée à la tête. Sa vision était trouble, ses pensées noircies, mais le whisky avait ce petit goût de joie et d'espoir qu'il ne saurait expliquer. Il était capable de balayer une vie perdue pour offrir une soirée réussie, alors il était hors de question de s'en passer ce soir.
Qui sait, peut-être apporterait-il avec lui la chance aux cartes ?



Spoiler:
 

________________
Saül batifole en #778899

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« PELAGIA »

MESSAGES  : 47
POINTS  : 731
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
AUTRES COMPTES : The Nihilist, J.W
DATE D'INSCRIPTION  : 05/03/2016


MessageSujet: Re: Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125   29.06.16 0:22 par Aaron DawkinsCiter Editer Supprimer 

CINOBISI- Change is neither good or bad, it simply is - 1

Aaron Dawkins

Saül Darwin


Cette soirée grandissante avait le parfum des vignes, l'onctuosité de l'ivresse qui commençait à embuer les esprits, comme un souffle chaud sur une vitre glacée par l'hiver. Le despote, les manches retroussées jusqu'à ses coudes malgré la fraicheur de la nuit, suivait son camarade, se laissait guidé comme un bateau ivre suivant les courants marins. Un bateau ivre s'en allant voir virevolter, en prince des nuées, l'albatros et ses ailes gigantesques. Un bateau ivre qui ne pipait mot. Un silence religieux avait succédé aux discussions insensées, ces discussions qui avaient déroulé le fil du dîner, ces discussions où il était question de bouleversement, de désordre, et de la surface. Cette fameuse surface, cette anti-thèse parfaite à Pelagia, cet enfer d'en-haut que tous semblait redouter, cet enfer d'en-haut qui effrayait, davantage que les abysses qui ronflaient sous le globe duquel ils étaient tous prisonnier, dix milles lieues sous l'océan. Comme si, à la lumière du soleil, ils préféraient tous les ténèbres de la terre. Ils vouaient un culte inconscient et morbide à l'obscurité, et se noyaient dans l'aveuglement. Et tout cela lui semblait naturel, logique.

Mais à la logique il préférait son inverse.
Et à la raison la démence.

Les ailes de l'Albatros s'ouvrirent. Le simple visage des deux hommes suffisaient à ouvrir bien des portes. Le gardien, le directeur de Magnus. Ils pourraient bien, à eux deux, arracher chacune des plumes blanches de l'oiseau, s'ils en avaient le coeur. Mais l'Albatros avait l'odeur d'un second domicile où l'on se sent bien. Si bien. Aaron, semblant mimer les gestes de Saül en se défaisant mécaniquement de son manteau, tendit l'oreille pour écouter le son des verres qui claquent, des lèvres qui discutent, des jetons de poker qui s'entrechoque. Il inspira également, se délectant de cette odeur de banquette luxueuse, d'alcool flottant, et de cigarette. Oui, un second domicile où l'on se sent bien, si bien.

Il se contenta de hocher la tête pour répondre à son ami. Un hochement de tête que l'intéressé ne vit pas. Tant pis. Il jeta un regard au trois âmes attablés au poker. Elles se jaugeaient du regard, suivaient, se couchaient, mentaient, bluffaient, pariaient, se dévoilaient, souriaient, gueulaient, et reprenaient de nouvelles cartes pour un nouveau tour. Les joueurs semblaient ne pas aimer perdre de l'argent. Ils préféraient en gagner. C'étaient si commun...

Il attrapa son verre de whisky, le porta à ses narines pour flatter son sens olfactif. Il aimait la rondeur de ce parfum, cet effluve corsé, musqué. Le parfum de l'oubli, le goût du poison, et l'esprit se réduisant au néant. Le whisky le ramenait à cette époque d'éruption volcanique, où son sang, dans ses veines, étaient lave, et qu'il lavait la blessure de son coeur dans l'ivresse, la violence, et de la débauche des bas-quartier. Ni l'alcool, ni l'ivresse, ni la luxure ne l'avait exorcisé de Leona. Et il s'en réjouissait aujourd'hui.

Il prit place à la table des joueurs, saluant évasivement ses pairs. Le croupier distribua les cartes. Cinq tas, dont un lui étant destiné. Il attrapa son jeu, le découvrit. Une vision dichromatique de rouge et de noir, où se côtoyait les piques et les carreaux, les cœurs et les trèfles. Un sourire vint sur ses lèvres. Il n'avait pas joué depuis longtemps. La mécanique devait être grippée, alors il la huila avec une gorgée de whisky. L'ivresse réchauffait ce sang que pulsait son cœur monochrome.

Le temps des premiers mouvements étaient annoncés par le groupier.

Spoiler:
 




Dernière édition par Aaron Dawkins le 14.07.16 11:39, édité 1 fois

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 1292
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


MessageSujet: Re: Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125   09.07.16 13:53 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

Change is neither good or bad, it simply is.

Juin 125 | Aaron Dawkins


Le verre venait taper, dans ce bruit sourd, contre les dents blanches de Saül à chaque gorgée qu'il amenait à ses lèvres. Son attention était déjà bien loin, perdue dans l'envie de gagner, le besoin de la gloire. En rejoignant la table précédemment montrée du doigt, il fit un signe de tête, simple, aux trois hommes déjà présents. Habitué à ce qu'on reconnaisse le visage du Gardien, pour une fois il ne souhaitait pas particulièrement se faire voir, juste oublier les mauvais rêves ancrés dans ses pensées. Mais il ne manqua pas d'appuyer son sourire au croupier, juste au cas où ce dernier avait peu de morale et aurait souhaité avantager un des joueurs présents sur la table. Comme une roue de secours, il esquivait ainsi une potentielle défaite cuisante, car jamais Saül n'avait réellement joué par les règles. La triche, c'est tout ce qu'il savait vraiment faire.

L'Albatros était un petit coin de paradis pour beaucoup de raisons, l'une d'elle étant la possibilité de fumer dans la salle sans que personne ne fasse une remarque déplaisante sur cette désagréable habitude. Pendant que les cartes se distribuaient, M. Darwin sortit donc une blonde de son paquet et saisit ses deux cartes en même temps qu'il mettait à la bouche le minuscule cylindre dont jaillissait les premières braises. Ma foi, comme je te le disais, peut-être que la chance tourne... Un petit regard amusé lancé à Aaron et voilà le Gardien qui commence à poser la première mise sur la moquette verte.

Au moment opportun, le croupier retourna le flop, les trois première cartes, et Saül sourit. C'est à qui de parler ? Il jouait l'innocent, le naïf, alors qu'au fond, une fois encore, il travaillait déjà son bluff à venir sur toute la partie. Ce que Saül cachait derrière ses deux premières cartes n'était pas difficile à deviner. Un petit rien du tout, juste assez pour lui offrir cette confiance qui disparaissait rarement et dont il avait profondément besoin, surtout ce soir. Peut-être deux piques, ou alors deux têtes. Indépendamment, un jeu pas si extraordinaire. Mais si l'on est capable de regarder un peu plus loin que le bout de son nez, ce sont deux cartes qui peuvent offrir la victoire.

Comme toujours, Saül misait donc sur du vide, priant pour que les adversaires à ses côtés aient peur ou un vide entre leurs mains plus grand encore que celui que le Gardien traînait derrière lui.



Spoiler:
 

________________
Saül batifole en #778899

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« PELAGIA »

MESSAGES  : 47
POINTS  : 731
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
AUTRES COMPTES : The Nihilist, J.W
DATE D'INSCRIPTION  : 05/03/2016


MessageSujet: Re: Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125   14.07.16 16:46 par Aaron DawkinsCiter Editer Supprimer 

CINOBISI- Change is neither good or bad, it simply is - 1

Aaron Dawkins

Saül Darwin


La fumée des cigarettes s'envolait en volute pour s'écraser sur le plafond, ce plafond qui s'imposait comme le couvercle du brouhaha des jeux et des mondanités. Deux cartes en main, que ses yeux avaient à peine parcourut, il dé-serra le nœud de sa cravate. Mal-assis sur son fauteuil, avec ses manches qui remontaient sur ses coudes, il avait quelque chose de nonchalant, le directeur de Magnus. Oui, il avait cette nonchalance provocatrice, avec ce regard qui accablait, ce regard dédaigneux qui se baladait de visage en visage, et ce sourire qui se moquait des êtres autour de cette table. De ceux-ci, il n'y avait que Saül qui avait son respect. Uniquement Saül. Les autres... il n'en avait cure. Alors ils prenaient ce sourire narquois en pleine face, ce regard hautain, supérieur, et cette nonchalance qui se faisait l'écho du peu d'estime qu'il avait pour ce monde, pour le monde, pour les mondes.

Le poker n'était pas tant un jeu de carte qu'un jeu de bluff.

Il attrapa le petit regard amusé que lui adressa Saül. Les lèvres du despote s'étirèrent un bref instant, coloré par le spectre de la complicité. Et les trois cartes tombèrent, suivant les mises. Il n'eut pas besoin de vérifier son jeu. Il avait chaque carte gravées dans son esprit. La couleur. Le signe. La valeur. Tête ou chiffre. Alexandre le Grand ou simple second soldat. Les mécanismes de son esprit cherchèrent des combinaisons. Il se remémorait les diverses mains. Toute les mains. De la Quinte flush royal à la médiocre pair. Le brelan, le carrée, la couleur. Une nouvelle gorgée de whisky pour embrumer son esprit. Son sourire s'étira davantage. Oui, la chance pouvait tourner. Avec le vent. Mais le vent pouvait ne pas souffler, tout comme il pouvait se faire brise, ou mistral, ou blizzard, et la météorologie est une science prévisionnelle des plus complexes auquel il ne s'essaierait pas. Il attrapa quelques jetons entre ses mains. Son ami demanda, comme innocent, qui devait parler. Aaron releva le menton, et le regard, des jetons qu'il tenait. C'était à lui de jouer.

Dans sa main, une dame trouvait une sœur sur la table. Rien de plus. Il relancerait. Mais il prit d'abord son verre de whisky. L'ambre s'agita dans sa prison, comme un lac étonnamment brusquement secoué de vaguelette. Il le descendit d'un trait. De longues gorgées de nectar venu d'Ecosse descendaient alors le long de sa gorge, le brûlant de l'intérieur. Il fit claquer son verre sur la table, avant de héler une serveuse qui essuyait quelques verres. D'un geste de la main, il commanda deux nouveaux whisky. Pour Saül, et lui. Puis il revint au jeu, alors que de l'autre côté du comptoir, l'on se dépêchait pour ne pas les faire attendre.

« Mes amis... faisons de cette soirée une nuit dédiée à la fabuleuse Jo'Trab et à ses cuisses aussi légères que la dentelle frivole de ses robes de bal ! »

Et les jetons tombaient un à un. Clac. Clac. Clac. Il s'entrechoquaient les uns les autres.
Il relançait, comme pour voir la suite des événements.
Et blasphémait, comme pour provoquer les hautes-puissances.



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 1292
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


MessageSujet: Re: Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125   31.07.16 12:55 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

Change is neither good or bad, it simply is.

Juin 125 | Aaron Dawkins


Saül aimait la nonchalance de son ami. Ils se ressemblaient dans ces traits que certains trouvaient détestables, ils se comprenaient, et bien que c'était chose courante dans les dirigeants de grandes sociétés, il n'y avait bien qu'Aaron que la Gardien supportait. Le père de famille sourit de plus belle lorsque M. Dawkins lança sa belle tirade à la gloire de cette pauvre Jo'Trab. Il suivit la mise sans la relancer car le flop l'avantageait mais pas assez, et cracha une bouffée de fumée en regardant le joueur suivant se coucher sous la menace du dirigeant de Magnus.

Lorsqu'un nouveau whisky arriva entre ses mains sans qu'il ne demande rien, Saül étouffa un petit rire crispé. L'alcool montait déjà bien trop jusqu'à son cerveau, et cette impression de claquer des doigts pour obtenir ce qu'il convoitait est ce qui l'avait toujours arrangé, pour tout. Il n'avait pas eu besoin de beaucoup plus pour prendre place au Conseil et mener les quelques décisions qui lui revenaient, encore moins pour tromper aveuglément son Isobel avec toutes les femmes sur qui il posait ses yeux. Mais ce qui était plaisant au poker, c'était le facteur chance et le fait que tous les joueurs pouvaient tomber sur la carte convoitée sans s'y attendre.

Ils n'étaient plus que trois en jeu, Aaron, Saül et un homme au visage décrépit qui semblait trop sûr de lui. La quatrième carte tomba, offrant une paire de 10 à Saül, rien de plus. C'est à toi Aaron. Alors, tu te couches, cette fois-ci ou tu veux continuer de grimper dans les mises ? Ces soirées lui manquait, il voudrait passer sa vie dans des bars comme l'Albatros à ne songer à rien, à ne pas avoir de préoccupations derrière le crâne comme la reconstruction du quartier Est ou la traque de la Compagnie. Il voudrait oublier tous ces tracas, ces sujets qu'il ne comprend même pas, et redevenir l'homme charismatique qu'il avait un jour été. Redevenir un simple habitant de Pelagia, avec une forte position mais sans qu'elle ne soit au centre de toutes les décisions.

Un peu de bluff et de chance, c'est ce qui lui manquait. Du risque qui n’entraînerait aucun danger réel. Car au tour prochain, Saül suivrait la mise, même s'il était certain de ne pas gagner cette partie. Tout ce qu'il voulait, c'était jouer à nouveau.



Spoiler:
 

________________
Saül batifole en #778899

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« PELAGIA »

MESSAGES  : 47
POINTS  : 731
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
AUTRES COMPTES : The Nihilist, J.W
DATE D'INSCRIPTION  : 05/03/2016


MessageSujet: Re: Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125   09.08.16 22:05 par Aaron DawkinsCiter Editer Supprimer 

CINOBISI- Change is neither good or bad, it simply is - 3

Aaron Dawkins

Saül Darwin



Il y avait l'ambre des whisky qui coulait dans leurs gorges, qui empoissonnait délicatement leurs veines, et qui étiolait les quelques lumières de raison dans un néant alcoolique. Il y avait le goudron des cigarettes, qui obstruaient leurs poumons, qui rythmaient le tempo de leurs respirations, et qui gagnait lentement la salle de jeu pour la rendre brumeuse. Et les cartes s'abattaient, les uns après les autres. L'un s'était couché. Les trois autres restaient de bout. Lui, avec cette paire de dame. Les autres, avec des armes mystères, inconnues, demeurant encore dans l'ombre. Chacun était une menace. Et le sourire d'Aaron n'en était que plus large. Chacun était une menace. Un glaive dans les mains, une lance, un 9mm., ou une arbalète. Chacun était une menace, et il aimait cela. Que sa vie soit en jeu ou non, il aimait cela. Et il gardait ce sourire provocateur face aux menaces. Comme lorsqu'ils couraient les rues, alors simple milicien. Comme lorsqu'ils couraient les planques de la Compagnie, comme une petite chasse au rat, un loup touche-touche où l'on finissait avec du sang sur les phalanges. Comme lorsqu'un homme approchait d'un peu trop près Leona, d'un tout petit peu trop près. Il souriait, et Leona le regardait, admiratif, séduit, par cette force brute, démentielle.

Il tourna la tête vers le gardien. Se coucher ? Cette paire de Dame ne lui garantissait nulle victoire. C'était une maigre main. Une pauvre main. Et alors ? Il attrapa de nouveaux jetons, et les déposa avec les autres, déjà misé. Il ne gagnerait sans doute pas. Il s'en fichait. Il appréciait simplement ces cartes dans sa main, ce whisky dans son verre, cette cigarette calée entre son index et son majeur, et cette menace constante qu'il défiait. Quelque chose lui manquait, évidemment. Quelque chose lui manque toujours, puisque ce monde n'est pas satisfaisant. Mais il appréciait ce qu'il y avait là, en cet instant, en ces lieux, hic et nunc, en tenant par les cornes ce vide qui le rendait malade.

« Grimpons dans les mises Saül, grimpons. Voyons-voir jusqu'où ce gueux pourra nous suivre sans que ne pèse trop lourd sur sa conscience l'image de ses gosses qui ne mangeront pas grand chose le restant du mois parce que papa aura dilapidé son pognon sur une table de jeu. »

Ses yeux pesaient plus lourd sur le troisième concurrent, son verre plus léger à chaque trait de whisky qu'il tirait. Et son esprit s'envolait un peu plus à chaque gorgée. Sa provocation demeurait, pleine et entière. La tension autour de la table montait. Comme des nuages se regroupant avant un orage. Noir et sombre, rendant l'atmosphère irrespirable. Jusqu'à ce que ne tombe les pluies et les foudres. Jusqu'à ce que n'éclate les cieux. Que tout parte en vrille.

« Alors messieurs ? A vous de parler, je vous en prie. »





Dernière édition par Aaron Dawkins le 22.08.16 17:53, édité 1 fois

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 1292
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


MessageSujet: Re: Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125   11.08.16 21:17 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

Change is neither good or bad, it simply is.

Juin 125 | Aaron Dawkins


Il riait. Saül riait de voir son ami si confiant et si fier. Dépouiller les autres, voir la honte sur le visage d'un habitant, voilà ce que le couple d'ami se plaisait à observer. C'était peut-être ce même appétit à observer la misère des autres et se complaire dans son opulente richesse, qui avait rapproché les deux hommes. A la relance d'Aaron, décida donc qu'il était temps de se coucher. Ce tour-ci, il ne plumerait pas le troisième vaniteux à oser les suivre au poker, mais il participerait au bluff et à la confiance que son collègue avait en sa main. Ou non ?

Ma foi... Je vous laisse là, je ne peux décemment pas gagner avec ce que j'ai. Mais vous devriez suivre, faites-moi confiance, je connais bien cet homme et ce sourire en coin n'est qu'une illusion. Le Gardien lança un petit sourire en coin à son ami, comme pour lui souhaiter bonne chance, puis la dernière carte arriva. Une dame, celle qui rendrait l'orgueil d'Aaron plus vraie que nature, mais Saül ne voyait en elle qu'une femme de plus dans son quotidien. Plus la tension montait, plus le whisky se vidait des verres pour aller se réfugier au fond des petits corps déjà trop imbibés des joueurs.

La tête tournant, M. Darwin gardait les yeux rivés sur le jeu qui se déroulait. Puis dans un murmure, il dit à son collègue Si tu gagnes, je paye la suivante, tout en tapotant son verre de son alliance. Un but, voilà qui motiverait Aaron à jouer, bien qu'il était un homme qui savait trouver ses propres motivations. C'était sûrement pour cela que Saül songeait à lui pour prendre sa suite au sein du Conseil. Aaron avait la trempe nécessaire, peut-être même un peu trop, pour tenir bon face à tout ce que le rôle de Gardien sous-entendait. Mais surtout, il savait bluffer, et gagner.



Spoiler:
 

________________
Saül batifole en #778899

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« PELAGIA »

MESSAGES  : 47
POINTS  : 731
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
AUTRES COMPTES : The Nihilist, J.W
DATE D'INSCRIPTION  : 05/03/2016


MessageSujet: Re: Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125   22.08.16 17:55 par Aaron DawkinsCiter Editer Supprimer 

CINOBISI- Change is neither good or bad, it simply is - 4

Aaron Dawkins

Saül Darwin



L'un comme l'autre, le directeur de Magnus comme le gardien, autour de cette table et des verres de whisky, avaient quelque chose de détestable, d'exécrable. Aaron avec sa nonchalance arrogante, son cynisme provocateur, ce bluff et ces airs supérieurs arborées rendant l'air irrespirable. Et Saül, qui s'amusait, qui jouait, aussi. Ils étaient comme un couvercle s'abattant sur les âmes de la plèbe, le ciel recouvrant la terre, les eaux autour de la sphère. Et ils suffoquaient, à cette table, comme l'on suffoquait sur terre, comme l'on suffoque sous l'océan. Et une troisième dame tombe, renforçant la main et l'orgueil, oui, du despote. Saül venait de se coucher, incitant l'autre à se jeter dans la gueule du loup. Saül venait de se coucher, lui laissant la voie claire et libre. Il pouvait abattre ses cartes. Il pouvait abattre la concurrence. Il pouvait l'abattre, sans crainte d'une victime collatérale, sans crainte d'éborgner son ami. Avec un brelan de dame. Les dames.

Le son d'une alliance contre le verre.
La promesse d'un autre whisky.

Un sourire serein sur son visage en direction de son ami, et il tira d'un trait le restant de son verre. L'alcool commençait à monter. Son sang devenait salpêtre coulant dans ses veines. Combien de temps avant que n'éclate cette table ? Cette table, et eux autour ? Voilà qui, peut-être, pourrait faire du bien à ce gardien s'enfonçant dans quelques abîmes qui n'avait pas pour seule odeur celle de l'ambre du whisky. Les mises étaient équivalentes sur la table. Les trois cartes découvertes. Le croupier parla. Ils firent tomber leurs cartes, une à une. Une, sans intérêt, d'abord. La tête de Judith ensuite, répandant son sang sur le vert pelouse du tapis. Elle y retrouva Pallas et Rachel, toute deux déjà tombé. Le cœur, le pique, le carreau. Face à elle, un trio en arme, aussi. Lahire, Lancelot, Hector. Le cœur, le trèfle, le carreau. Trois valets mettant genoux à terre devant les dames. Le sourire du directeur de Magnus s’agrandit alors qu'il tournait la tête vers son ami.

« Je pense que tu peux héler cette jolie demoiselle là-bas. »

Il remportait la mise, sans grande force en main. Il se faisait mauvais vainqueur autant qu'il savait se faire mauvais vaincus. Il réorganisait les jetons face à lui, clac clac clac, pendant que l'on mélangeait à nouveau les cartes par un habile battage en effeuillage. Et son regard revint à cet homme qui l'avait suivis dans la démence de sa mise.

« Combien de ventre seront creux sous peu? »

Il en faisait trop, toujours, dans la provocation. Pas de demi-mesure. L'excès toujours. Pour pousser à la folie, aux folies, aux démences. Il grilla à nouveau quelques centimètres de sa cigarette. Les cartes étaient battue, et battue, et battue encore. Les armes seront redistribués. La menace fantôme pèsera à nouveau sur son crâne, comme sur celui de chacun d'entre eux. Mais pas assez fort. Ce n'était que des jetons, que de l'argent. Ce n'était que de l'arbitraire.

« Prêt pour un second tour, messieurs? Et si nous ajoutions du piment à cela, hum ? Pourquoi ne mettrions nous pas sur la table quelque chose que nous avons véritablement peur de perdre ? Ça ne serait pas davantage stimulant ? Sentir les tripes qui se sert, car nous perdons l'argent qui nourrira nos gosses, et cet objet de valeur si cher à notre cœur... »

Sur la table, il posa ce vieux chapelet qu'il portait autour du cou, sous sa chemise. Ce bibelot sans valeur dont il ne se débarrassait jamais. Ce bibelot sans valeur qui était un trésor sans nom à ses yeux. Ce bibelot qui avait appartenu à Leona, ce bibelot sans valeur qu'il avait pris autour du coup de la morte.

« Saül, qu'en penses-tu ? »





« »



MessageSujet: Re: Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125    par Contenu sponsoriséCiter Editer Supprimer 

 
Change is neither good or bad, it simply is. | Aaron Dawkins | Juin 125
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne change pas une equipe qui gagne
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» Faudrait que je change mon portable: que me conseillerz vous
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Obama;Change is coming to america

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escalus :: 
PELAGIA
 :: Quartier Nord :: L'Albatros
-




Ewilan RPG