# Top site 1
# Top site 2
# Top site 3
# Top site 4
# Top site 5
Staff :
# Profil
# Contacter
# Présente
# Profil
# Contacter
# Présent
Prédéfinis : en voir +
   
   
08
08
News — Les groupes : Magnus et La Compagnie sont fermés. Merci de privilégier les autres groupes.
Toutes les informations sont présentes ici.
News du 21/07 — Mise en place de la mise à jour N°9 juste ici ! Les intrigues sont terminées, le système de quête se simplifie et une nouvelle temporalité verra bientôt le jour.
News du 01/05 — Mise en place de la mise à jour N°8 par-là !
News du 01/04 — Mise en place de la mise à jour N°7 par-là ! Apparition du principe des évents ponctuels ainsi que d'un recensement.
News du 01/03 — Mise en place de la mise à jour N°6, ici. Plusieurs petites nouveautés HRP à découvrir, et un recensement qui se profile pour le mois prochain !
News du 01/02 — Mise en place de la mise à jour N°5, ici. Nous recherchons un animateur n'hésitez pas à postuler ! Découvrez un nouveau système de jeu, en vous rendant là.
News du 15/01 — Les intrigues sont lancées ! Pour en savoir plus rendez-vous ici.
News du 01/01 — Mise en place de la mise à jour N°4, ici. Les intrigues de l'an 125 débute à Pelagia. Découvrez un nouveau système de jeu, ici.
News du 01/12 — Mise en place de la mise à jour N°3, ici. Vous retrouverez des jeux et un nouvel univers, ici.
News du 05/11 — Mise en place d'un mini-évent par le membre Siobhán Balfe. Rendez-vous ici !
News du 01/11 — Mise en place de la mise à jour N°2, ici. Vous retrouverez une tombola, ici. Ainsi que la mise en place de divers jeux sur la CB !
News du 15/10 — Réouverture d'Escalus après 1 an d'absence !
L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« LÉGENDE URBAINE »

MESSAGES  : 1024
POINTS  : 1934
DATE D'INSCRIPTION  : 24/06/2014


MessageSujet: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   04.06.16 16:57 par Le JugeCiter Editer Supprimer 

La femme passait de mains en mains, distribuant le papier à tout va, enrobé dans un grand sourire et un clin d’œil aguicheur. Elle devait sûrement travailler au bordel pour être aussi belle et peu vêtue ; une prostituée payée pour faire de la pub, pour donner envie. Le commerçant qui organisait tout cela savait vendre ses produits.

Juste devant vos yeux, elle offrit son papier à un couple, ne lâchant pas du regard l'homme tandis que la femme commençait à bouillonner de l'intérieur. Les informations donnaient une heure, tardive, et une adresse sans nom d'entreprise ou de magasin pour se repérer. Le message dissimulait, selon ses dires "Une magnifique surprise à découvrir, mais il faut le mériter". C'est à ce moment précis que, devant vous, vous voyez la femme du couple se saisir du bras de la belle demoiselle. Vous n'entendez pas ce qui se dit mais comprenez qu'il y a des cris et de l'indignation qui se trame.

Allez-vous passer votre chemin ? Aller assouvir votre curiosité en intervenant et découvrir cet étrange ? Ou peut-être discuter avec les passants qui, presque tous, regardent le message codé entre leurs mains ?

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« feel good inc. »

MESSAGES  : 259
POINTS  : 1425
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
AUTRES COMPTES : The Tyrant, A.D
DATE D'INSCRIPTION  : 20/10/2015


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   07.06.16 23:28 par Joshua WellsCiter Editer Supprimer 

EDS- L'éveil des sens -

Tadeusz Neuer

Saül Darwin


Errance dans le quartier de la décadence. La marche était thérapeutique. Ou non. Il trimbalait son sac d'os, d'organe, de tripes et de désespoir sur le macadam oriental de Pelagia. Il errait sous les eaux, en quête de rien, immergé dans le vide. Ses yeux, éternellement cerclé de noir, captait la plus petite des ombres, la moindre surface de la rue, le plus insignifiant des mouvements, les plus insipides visages. Il voyait tout. La faculté de vision supérieur du mort en sursis. Et pourtant, nulle émotion. Ses mains étaient enfoncés dans ses poches à les faire éclater. Ses cheveux d'ébènes sautaient à chacun de ses pas, son talon claquait, ses cheveux sautaient, son talon claquait, et ses cheveux sautaient à nouveau. Son regard se perdait, errait comme lui pouvait le faire. Sans port d'attache, sans ancre à lâcher au fond des eaux pour se maintenir, pour ne pas se perdre, il dérivait vers le large, jusqu'à se fendre dans l'horizon, dans la chaleur morbide du soleil couchant.

Et sa pensée en faisait autant.

Il capta un sourire, à la dérobade. Un instant, il observa cette femme glisser entre les carcasses. Elle virevoltait, papillon parmi les mourants, distribuant quelques tracts promouvant certainement il ne savait quel produit, il ne savait quel commerce. Encore un. Le visage de cette jeune femme ne lui était pas entièrement inconnu. Joshua connaissait les bordels, bien qu'il avait tendance à les éviter dernièrement. Et si il ne parvenait à mettre un nom sur ce minois, il était certains de l'avoir déjà entrevue, dans les maisons luxurieuses où les bonnes mœurs n'étaient qu'inepties et légendes.

Ces maisons luxurieuses où il essayait de noyer son désespoir.
Comme il essayait de le faire dans l'alcool.
Et dans les essences.

Le papillon se fait prendre les ailes. La température grimpe subitement. Les charmantes approches de la putain déplaisait à une femme. L'agitation. Comme dans la cantine de Magnus, ce fameux jour où le tyran descendit de son trône. Cette fois, il fit un pas vers le cœur de la tension. Un autre pas. Encore un. Jusqu'à y parvenir. Sans doute parce que le visage de ce papillon ne lui était pas inconnu, le renvoyant à quelques instants de tranquillité, tranquillité fugace, tranquillité éphémère.

« Elle ne mérite rien si ce n'est son salaire... »

Un murmure simplement, et il pose sa main sur l'avant-bras de cette femme s'étant saisis de la prostituée. Rien qui ne calmer la situation. Ses lèvres fatigués s'étirèrent en un demi-sourire qui n'avait rien de joyeux, qui n'avait rien d'amusé. Son regard tombe sur les feuilles distribuées. Un instant lui vint l'idée de se faire passer pour le commanditaire de cette distribution aguicheuse. Il en attrape un exemplaire, le parcourt du regard. Ses yeux butent sur des mots, une phrase, écrite dans le sens inverse du sens d'écriture conventionnel. Son habitude à manier les lettres lui fait surmonter cette pseudo-difficulté en quelques micro-secondes. Un lieu, un rendez-vous, une formule magique.

« Ce ne sont que des invitations, après tout. »


Dernière édition par Joshua Wells le 10.07.16 18:21, édité 1 fois

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« PELAGIA »

MESSAGES  : 120
POINTS  : 1185
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
DATE D'INSCRIPTION  : 16/01/2016


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   01.07.16 16:21 par Tadeusz NeuerCiter Editer Supprimer 

Caché dans la foule qu'elle narguait, belle sirène, il l'avait observé. De son regard sévère et méfiant. C'était elle qui provoquait l'agitation de la foule et qui haranguait savamment pour qu'elle accepte de recevoir, les paumes tendues en avant, tous les morceaux de papier qu'elle daignerait bien distribuer. Car c'est là toute la magie de cette sirène là, elle n'avait même pas besoin de se mettre à chanter pour hypnotiser la foule. C'était bientôt elle qui la suppliait de danser un peu plus près vers elle pour recevoir ses offrandes.

Une stratégie qui jouait sur la nature hédoniste de l'être humain. Seulement, Tadeusz n'était pas dupe et n'avait jamais eu le désir de se soumettre à cette mascarade plus qu'étrange. Seulement, petit comme il était, il n'avait juste pas résisté au mouvement soudain de cet attroupement qui formait presque un cercle pour observer de plus près ce qui se passait, maintenant. Affublé de prospectus il essayait de se dégager de là, mais, comme pris dans une marée particulièrement vicieuse on le repoussait sans cesse vers l'intérieur du cercle. Le faisant s'échouer sur le devant de la scène. Et quelle scène !

Une autre dame avait saisi le bras de la demoiselle pour lui faire la leçon. Ou du moins, pour lui expliquer quelque chose sur un ton incroyablement haut perché. Les mots étaient indignés et, peut-être qu'elle aurait pu gifler la sirène si quelqu'un n'était pas intervenu. Voilà pourquoi il détestait les femmes. Toujours à faire de l'esclandre et à hurler des indignités sous l’œil satisfait des badauds.

Un homme -plus que courageux - tentait de faire entendre raison à l'offensée. Oui, la demoiselle ne faisait que son travail. Non, elle ne méritait pas de se faire rabrouer ainsi. Il était tout à fait d'accord, mais avait décidé de ne pas intervenir. Déjà parce que c'était inutile, ensuite parce qu'il n'avait pas la carrure assez imposante et le ton aussi tranquille que l'homme. Aussi se contentait-il de lire l'un des morceaux de papier qu'on lui avait remis. Un code étrange et des coordonnées plus que vagues… Il fronçait les sourcils en essayant de comprendre ce qu'il avait sous les yeux… En vain. Il lisait certes, mais ses yeux s'arrêtaient quand il n'arrivait pas à former les sons, dans sa tête…

 « Qu'est-ce que c'est que ce machin, vous y comprenez quelque chose, vous ? »


________________
Tadeusz s'exprime en #E67E30, couleur abricot o/

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 1750
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   09.07.16 13:53 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

L'éveil des sens, N.1

Août 125 | Joshua, Tadeusz


Depuis les annonces de rénovation du quartier Est, le Gardien venait s'y promener plus qu'à son habitude. Présence politique, obligation de flirter avec les niveaux les plus bas pour leur offrir des sourires de compassion et montrer un exemple soit-disant rassurant. Le Conseil s'occupe de vous. Ayez confiance. Encore un de ses bluff que Saül penser maîtriser à la perfection. Quand la femme lui tendit le papier, la curiosité du quarantenaire fut attisée : tout le monde avait le nez penché sur les inscription du tract, comme s'il était hypnotisant.

Mais Saül, lui, voyait tous les défauts que recelait la publicité. Un format peu pratique, un mauvais agencement de couleur... Déformation professionnelle d'un temps passé. Il aurait alors voulu accoster la jolie jeune femme, l'arrêter et lui faire part de son avis pour qu'elle puisse le transmettre à son supérieur. Après tout, n'était-il justement pas là pour jouer à l'homme parfait, proche du peuple et de ses problématiques qui ne touche pas la bourgeoisie confortable dans laquelle il baignait, lui ? Quand il la chercha du regard, il remarqua qu'elle était arrêtée, en train de se faire alpaguer de deux côtés. Il resta éloigné de la scène tout en se disant que si cela dégénérait, il serait de son devoir d'intervenir.

Mais pas un pas en avant, ni même un souffle à l'égard de la scène de chamaillerie. Le brun qui était intervenu semblait gérait cela à merveilles, comme un sauveur tombé du ciel. Un voleur de vedette. Puis un voisin, petit blondinet au visage d'ange, se mit à parler à voix haute. Pour un instant, Saül se retourna, s'assurant que c'était à lui qu'était adressée la question, puis il replongea son regard sur le papier qui intriguait le jeune homme. C'est un code, n'est-ce-pas ? Une sorte de message caché. Son regard oscillait entre la frimousse blonde et les mots vides de sens. Peut-être que si cet homme est intervenu, c'est qu'il a compris ce que cela voulait dire.

Au loin d'ailleurs, la prostituée qui distribuait ses tracts remerciait son preux chevalier tandis que le couple tournait les talons, bredouille. Au fond de lui, Saül mourrait d'envie d'aller s'incruster pour parler à cette femme, faire l'homme intéressé mais aussi l'homme curieux. Ce message, il voulait savoir ce qu'il sous-entendait.
 



Spoiler:
 

________________
Saül batifole en #778899

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« feel good inc. »

MESSAGES  : 259
POINTS  : 1425
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
AUTRES COMPTES : The Tyrant, A.D
DATE D'INSCRIPTION  : 20/10/2015


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   10.07.16 18:28 par Joshua WellsCiter Editer Supprimer 

EDS- L'éveil des sens -

Tadeusz Neuer

Saül Darwin


Joshua n'était pas homme à calmer les tensions. Trop fatigué, trop sombre, trop faible pour imposer une quelconque autorité, pour faire ployer autrui. Il était cette lumière qui n'éclaire pas car s'effaçant dans les ténèbres. Il n'éclairait pas, non. Il était inutile. Il ne dégageait pas cette force des hommes vigoureux à la voix grave. Il était fin, brindille ballotté par le mistral, près à se briser sous son propre poids. Non, il ne dégageait aucune force, tout juste du désespoir, de la mélancolie. Mais dans son désespoir, dans cette fumée qui s'échappait de ses lèvres, peut-être y avait-il le calme, la tranquillité, qui adoucissait les élans du cœur. Les tensions se réduisirent sans qu'il ne puisse rien n'expliquer. Et elles disparurent. Elles disparurent et ce couple également, sans davantage de mot, sans davantage de verbe. Et bientôt, le calme revint. Et la prostituée, de la reconnaissance brillant dans ses yeux, de la douceur sur son sourire, le remercia. Quelques mots suaves qui se perdirent dans le brouhaha de la foule. Il hocha la tête, comme pour lui dire qu'elle ne lui était en rien redevable, et elle disparut elle aussi, emporté par les gens qui se pressaient dans le quartier décadent bien que semblant flambant neuf.

Il eut envie, un instant, de ce réconfort qu'il trouvait dans les bras nues des prostituées.
Parfois même les payait-elle sans véritablement les toucher.
Juste pour se reposer comme la nuit ne lui permettait plus de le faire.

Son attention se reporta sur l'affichette que distribuait ce papillon qu'il ne voyait plus. Le code lui semblait clair. Évident. Simple. De ceux que l'on utilise quand l'on veut simplement ajouter une petite difficulté tout en s'assurant qu'un grand nombre saurait déjouer cette difficulté. Un cryptage rudimentaire. Sésame... la promesse du tract était alléchante. Joshua ne fut jamais attiré par l'argent, ni par les promesses de celui-ci. Il n'avait jamais véritablement cherché à s'enrichir. Il n'avait pas de but. L'argent ne lui rendrait pas la vie plus supportable. Il avait dégringolé du niveau 1 au niveau 3, et se complaisait maintenant dans les ténèbres de celui-ci. Mais cette richesse promise pourrait lui permettre de s'affranchir du joug de Magnus. Et peut-être vivre réellement de sa plume.

Il froissa le papier, en boule, et le fourra dans le fond de sa poche.

A quelques pas de lui, il découvrit le minois juvénile et les cheveux blonds d'un enfant qui semblait butter sur le déchiffrage du code. Un sourire étira ses lèvres fatigués par la caféine, les insomnies, les cigarettes. Il sortit une main de sa poche, tendit son doigt. Il traça tout d'abord une ligne partant de la droite à gauche. En bout de course, il fit le chemin en sens inverse, de droite à gauche. De l'autre côté, il devait voir une ligne partant de gauche à droite, et revenant de droite à gauche. Il l'invitait à rompre avec le sens de lecture classique d'une phrase, d'une ligne, pour lire dans l'autre sens. Du regard, il désigna ce prospectus qu'il tenait dans ses mains. Puis son regard fuita. Il reconnut le visage du gardien. Bien que silencieux, il était là, dans le fond de la salle, à la dernière conférence du Conseil. Il l'avait entendu prendre la parole, ce Saül Darwin. Il hocha la tête, comme pour lui adresser le bon jour.

Il leur tourna ensuite le dos.

Il avait jeté un coup d'oeil à sa montre. L'heure indiqué sur le prospectus approchait. Il devait se rendre au point de rendez-vous, pour voir. Pour voir ce qui se cachait derrière ce message. Derrière ce code. Derrière ce cryptage.

Le gardien et l'enfant le suivrait. Peut-être.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« PELAGIA »

MESSAGES  : 120
POINTS  : 1185
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
DATE D'INSCRIPTION  : 16/01/2016


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   25.07.16 19:40 par Tadeusz NeuerCiter Editer Supprimer 

Plus ses yeux fixaient les mots, moins ils avaient de sens. Du moins, il était certain que la plupart des badauds portaient plus d'intérêt à la scène qui se jouait devant eux, qu'au prospectus lui-même. Pourtant, quelqu'un répondit à sa question. Il tourna la tête et fixait de ses grands yeux ceux de l'inconnu qui suggérait qu'il devait y avoir un code. Une clef pour déchiffrer le charabia.

Tadeusz fixa une nouvelle fois  le papier. Évidemment. Ils n'auraient pas imprimés une cinquantaine de papiers avec du charabia si c'était une histoire d'illettrisme.  Pourtant lui-même n'arrivait pas à comprendre. Il essayait de changer les lettres par des chiffres, de retourner sa feuille, de sauter une lettre sur deux… Mais rien n'y faisait. Quelques soupir agacés plus tard il en était toujours au même point.

Cependant, son comparse lui signifia, ou du moins il choisit de penser qu'il s'adressait à lui et non à quelqu'un d'autre, que l'homme qui s'était courageusement interposé entre les deux femmes savait quelque chose. Soudainement plus intéressé, Tadeusz leva les yeux vers lui et, comme si ce regard l'avait invoqué, il apparu. Là. Las, un sourire aussi usé sur les lèvres. D'un coup de tête, le blondinet le salua et reporta son intention sur la feuille. Le doigt de l'inconnu allait dans un sens et puis reparti dans l'autre. Et c'est en le suivant qu'il compris.

 « C'est inversé ! s'écria-t-il ! Puis, remarquant qu'il avait hélé malgré lui quelques badaud il baissa de nouveau la tête, plaquant sa main libre sur sa bouche. Si c'était un code et que les organisateurs de cette mascarade souhaitaient tester les badauds, il fallait mieux rester discret. Surtout quand cela parlait de trésor.

N'ayant pas la moindre idée du temps qui leur restait avant l'heure du rendez-vous, il approcha sa feuille du premier, celui qui avait suggéré que cette feuille cachait un code. Le garçon déclara alors, en chuchotant tel un conspirateur, imitant le second – en posant son doigt contre sa feuille pour lui montre le sens de lecture - comme s'il avait pu manquer son explication.  

 « Il faut lire à l'envers ! Ça parle de trésor ! Est-ce que vous croyez qu'on va trouver un vrai trésor, là-bas ? » S'exclama-t-il, essayant tant bien que mal de refréner son imagination. Puis. Alors qu'il se rendait compte de la signification de ses propres mots il soupira :  « Ce serait bien trop beau. » Néanmoins la curiosité l'emportait sur tout le reste. Aussi décida-t-il d'emboîter le pas de celui qui s'éloignait. Aller voir ne ferait de mal à personne, de toute façon.  

________________
Tadeusz s'exprime en #E67E30, couleur abricot o/


Dernière édition par Tadeusz Neuer le 05.08.16 0:02, édité 2 fois

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 1750
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   31.07.16 13:23 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

L'éveil des sens, N.1

Août 125 | Joshua, Tadeusz


Saül se sentait stupide devant ce message. Oh il n'était pas un homme bête, ni simple d'esprit, mais la fatigue de son rôle avait souvent raison de lui et de sa motivation qu'il perdait au détour des regards de jolies femmes plutôt que de prospectus. Mais le jeune homme blond avait raison, la solution était toute simple. Alors le Gardien sursauta. Oh, vous avez raison, c'est tout simple finalement... J'espère bien qu'on trouvera quelque chose, oui ! Puis ses yeux se perdirent un peu plus sur les mots en miroir afin de les déchiffrer. Trois mots étaient soulignés, importants donc : "Sésame", "des", "merveilles"...Et ces mots, vous pensez qu'ils s- En relevant le regard, l'enfant avait disparu. Saül tourna alors sa tête pour le retrouver et aperçu la petite tête blonde suivre la grande tête brune qui avait joué au héros quelques minutes avant.

Ce n'était pas le genre du Gardien de se mélanger à la foule, au peuple, mais peut-être que cela lui vaudrait un peu de sympathie de la part des habitants. Et puis sa curiosité avait été prise, il était question de trésors, et si Saül aimait une chose presque plus que les femmes, c'était le pouvoir offert par l'argent. Il se mit alors à suivre la petite troupe qui avançait en direction du rendez-vous noté sur le papier. Ca ne vous dérange pas, si on vous rejoint ? demanda-t-il au sauveur de prostituée ; peut-être aurait-il voulu être seul et voilà que deux invités se joignaient à la fête sans y avoir été conviés.

Puis M. Darwin se retourna vers le petit blond, lui adressant un sourire. Vous êtes parti bien vite, j'ai failli ne pas vous retrouver... D'ailleurs, vous avez vu ces mots soulignés ? Pourquoi sont-ils mis en évidence, selon vous ? Le nez dans le prospectus, Saül était à présent incapable de s'en détacher, comme happé par la curiosité malsaine de savoir ce que cette histoire cachait. Il regarda l'heure à sa montre, il était attendu plus tard dans la journée mais serai sûrement en retard s'il continuait de se perdre dans les rues de Pelagia avec des inconnus, en chasse d'un trésor interdit. A un moment, il devrait sûrement choisir ce qui est le plus important...



Spoiler:
 

________________
Saül batifole en #778899

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« feel good inc. »

MESSAGES  : 259
POINTS  : 1425
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
AUTRES COMPTES : The Tyrant, A.D
DATE D'INSCRIPTION  : 20/10/2015


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   03.08.16 22:50 par Joshua WellsCiter Editer Supprimer 

EDS- L'éveil des sens -

Tadeusz Neuer

Saül Darwin



L'enfant et le Gardien. Ils l'avaient rejoints. Lui n'espérait rien. Tout du moins pas grand chose. Et eux, qu'espéraient-ils ? Son regard passa du garçon à l'homme. Celui à qui il avait donné le clef de décryptage, et celui qu'il avait écouté lors de cette conférence. Eux trois, à la recherche du trésor. Un enfant. Un Gardien. Un philosophe de gouttière. Une équipe invraisemblable pour une aventure surgissant au milieu du morne quotidien. Un sourire passa sur ses lèvres usées de tant de fumée et de palabre. L'on aurait pu penser à l'ouverture d'un script présentant le pilote d'une série télévisé à faible budget. Un enfant rêveur. Un homme intéressé. Un autre sans espoir. Il secoua simplement la tête, ses cheveux corbeau suivant le mouvement de son crâne, pour répondre à cet homme.

« Ne vous en faite pas, Monsieur Darwin, votre présence n'est en rien dérangeante. Au contraire, peut-être faisons nous mieux de nous regrouper pour avancer vers l'inconnu. »

Ils continuaient d'avancer ensemble. Le message décrypté tournait en boucle dans la cervelle du nihiliste. Comme si quelque chose n'allait pas. Comme si c'était bien trop simple d'accéder à milles merveilles par la compréhension d'un code aussi simple que celui-ci. Les mains semblant prête à percer le fond de ses poches, sa peau entra en contact avec le morceau de papier froissé. Le prospectus. Plus haut que les bruits de semelles, la voix du gardien parvint à son oreille, alors qu'il s'adressait à l'enfant qui les avait rejoints. Il ne connaissait pas son nom, qu'importe. Il mentionnait les mots soulignaient. Sésame des merveilles. Oui, il les avait enregistré, là, dans un coin de sa mémoire. Sésame des merveilles. Il ignorait pourquoi ses mots étaient mis en évidence. Ou plutôt, il savait qu'ils avaient pour vocation d'apporter un second sens de lecture à ce message, un élément de réponse supplémentaire à son énigme, mais il ne l'avait pas décrypté.

« Je l'ignores. Peut-être qu'une fois au point de rendez-vous, leur importance nous semblera plus clair. Pour l'heure, à part mettre en avant l'importance de ces mots, ce soulignement ne m'inspire rien. Sésame des merveilles... »

Il eut un instant de pause alors que son regard revenait à ses deux comparses. Il avait répondu à la place du garçon, il s'en rendait compte. Pris dans ses pensées, il n'avait pas fait attention au destinataire des paroles du Gardien. Tant pis.

« Peut-être cela est fait pour nous renvoyer à une Merveille parmi les merveilles... »

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« PELAGIA »

MESSAGES  : 120
POINTS  : 1185
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
DATE D'INSCRIPTION  : 16/01/2016


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   05.08.16 0:02 par Tadeusz NeuerCiter Editer Supprimer 

Partit sans réfléchir, l'adolescent n'avait pas songé une seule fois à inviter son interlocuteur à suivre l'autre homme. Celui qui s'était interposé entre la flamboyante prostituée et la jalouse dulcinée. Après quelques foulées, il c'était arrêté dans le dos du second, les sourcils froncés, songeant ainsi à retrouver le premier pour lui demander de lui suivre. Il était plus que probable qu'il soit d'un meilleur secours que lui-même si l'énigme devenait un peu plus épineuse…

Il n'eut cependant pas à le faire. En effet, celui-ci les avait rattrapé, un sourire avenant sur le visage pour demander au meneur, puisqu'il agissait comme tel pour le moment, s'ils pouvaient le suivre dans cette aventure. Celui aux cheveux plus foncés acquiesça plutôt facilement, semblant le connaître puisqu'il utilisait son nom. Un nom qui n'était, du reste pas étranger au blond, qui pourtant n'arrivait pas à se rappeler où il l'avait entendu, déjà ? Après un haussement d'épaule bien hâtif il décida de laisser cela à plus tard pour se concentrer un instant sur le dénommé « Monsieur Darwin » bafouillant un :

 « Je suis désolé, je n'ai pas réfléchi avant de m'élancer. » Quant à la seconde réflexion il n'eut pas besoin de répondre, car l'inconnu répondit à sa place. Sans réfléchir, sans doute. Cela l'agaça, sur le moment, puisqu'il aurait été parfaitement à même de répondre… Qu'il n'avait pas la moindre idée de l'importance de ces trois mots. La théorie de l'inconnu se tenait. Il fixa le papier à son tour :

 « Il me semble connaître le mythe auquel ce papier nous renvoie. Peut-être que le sésame est une des merveilles ? Je ne sais pas, de toute façon il faut nous rendre à l'adresse, je suppose. Peut-être qu'il y aura d'autres indications? »

Ils parlaient de richesse. De… Crésus ? Ce nom lui était vaguement familier aussi, mais à défaut de savoir de quoi il en retournait, il pensait se souvenir que cela aussi faisait parti d'une légende… Mais il y a trop longtemps qu'il n'avait pas touché à un livre pour se remémorer tout cela. Peut-être que si Eze avait été là, il aurait découvert le sens caché de ce fichu papier.

 « Vous pensez que le dessin est important? » Demanda-t-il, sans plus décoller le nez de là.

________________
Tadeusz s'exprime en #E67E30, couleur abricot o/

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« SELF MADE MAN RAG »

MESSAGES  : 1083
POINTS  : 1750
PRÉSENTATION   : Better Call Saül
FICHE DE LIENS  : I’m not as comfortable being powerless as you are
AUTRES COMPTES : /
DATE D'INSCRIPTION  : 17/08/2014


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   10.08.16 22:15 par Saül DarwinCiter Editer Supprimer 

L'éveil des sens, N.1

Août 125 | Joshua, Tadeusz


Saül aimait particulièrement qu'on le remarque et le reconnaisse. Quand le brun l'appela donc par son nom de famille, la Gadien sourit et pencha as tête vers l'enfant, en instant comme s'il voulait dire "Eh oui, c'est moi, Saül Darwin". Une star, voilà de qui il avait l'attitude, que Trab'Es le pardonne pour sa fierté... Au reste, le père de famille se contenta de hocher la tête tout en avançant. Il était un homme intelligent, mais lorsqu'il se trouvait devant une énigme, Saül était de ce genre à perdre ses moyens en essayant de chercher toujours trop loin pour des choses évidentes. Il était déjà partie dans ses esprits, à imaginer de quel type de merveilles il pouvait s'agir, en ayant peur de se retrouver face à un contrebandier de graines de sésame. Mais cela n'aurait aucun sens.

Je dois avouer que vous êtes tous les deux bien plus alertes que moi... Je suis complètement incapable d'imaginer de quoi cela peut être question... Devant eux, la route touchait déjà bientôt à sa fin, le point de rendez-vous se rapprochait. Saül, qui avait si hâte que son sourire lui fendait les joue, pris une grande inspiration en se tournant vers le plus jeune. Oh, possible oui... Il est assez particulier ce dessin, après tout. Enfin, ils arrivaient au but, la fin de la rue convoitée ! Mais de chaque côté de la rue... Rien. Pas de porte d'entrée particulièrement remarquable, ni de devanture de magasin affriolante. De grandes bâtisses, rien d'autre.

Saül commençait à baisser les bras, se retournant dans tous les sens et jetant des regard à ses deux compagnons, désabusé. Est-ce que c'était qu'une vaste blague ? Un piège pour attirer les curieux, et dans moins de 3 minutes des hommes armé jusqu'aux dents se jetteraient sur eux pour les dépouiller ? Le Gardien voulu demander son avis au brun car plus âgé, et donc plus expérimenté par déduction logique, quand juste derrière lui, il l’aperçut : Là ! Regardez ! La caverne d'Ali Baba, le même dessin qui se trouvait sur le prospectus, avait été dessinée sur une toute petite plaque en bois, elle-même clouée à côté d'une grande porte en métal. Ils l'avaient trouvé.


________________
Saül batifole en #778899

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« LÉGENDE URBAINE »

MESSAGES  : 1024
POINTS  : 1934
DATE D'INSCRIPTION  : 24/06/2014


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   10.08.16 22:58 par Le JugeCiter Editer Supprimer 

La bâtisse n'était pas avenante, et rien ne laissait croire qu'il pouvait s'y trouver une quelconque merveille. Pourtant, le dessin était bien le même que sur le prospectus habilement distribué, le lieu était le bon. Prenant son courage à deux mains, l'un de vous toqua à la grande porte métallique. Quelques secondes à peine suffire à un homme à la voix hautement rauque pour ouvrir une petite trappe, ne laissant apercevoir que ses deux yeux noirs menaçants.

« Vous voulez quoi, comme beignets ? » Demanda la grande voix. Pas une phrase de plus, ni un mot. Il regardait alternativement chacun de vous et continuait de vous demander ce que vous souhaitiez comme beignet, comme une cassette rayée par le temps. Il ne semble pas vouloir coopérer sans que vous ne donniez la bonne réponse, et il n'est pas dit que si vous faites une erreur, vous sortirez de là vivant. Alors surtout, réfléchissez bien.

Spoiler:
 

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« feel good inc. »

MESSAGES  : 259
POINTS  : 1425
PRÉSENTATION   : www.
FICHE DE LIENS  : www.
AUTRES COMPTES : The Tyrant, A.D
DATE D'INSCRIPTION  : 20/10/2015


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   15.08.16 22:01 par Joshua WellsCiter Editer Supprimer 

EDS- L'éveil des sens -

Tadeusz Neuer

Saül Darwin



A la force des pas, à la force des semelles frappant le macadam, traversant le quartier Est, ils trouvèrent enfin le point de ralliement. L'Enfant, le Gardien, le Nihiliste. La devanture ressemblait à ce dessin de caverne aux trésors présent sur le prospectus distribué par la prostituée. Aucun doute possible, ils étaient au bon endroit, arrivant ensemble comme un groupuscule improbable. La bâtisse était froide, si il était exact de parler de bâtisse. La porte métallique n'était pas sans faire penser aux portes des prisons, impression renforcé par ce regard qui s'ouvrit pour ne laisser voir qu'une paire d'yeux braquées sur eux. Un regard menaçant, et une trappe grinçante. Un regard menaçant, et une voix profonde, aussi peu chaleureuse que la porte métallique, aussi peu chaleureuse que la porte de prison. Vous voulez quoi, comme beignets ? Un instant de silence, des instants de silence. Il répéta une seconde fois, trouvant le silence trop long. Vous voulez quoi, comme beignets ? Le philosophe consulta ses deux comparses du regard, sans pourtant lire dans leurs yeux, sans pour autant chercher à savoir si ils avaient la moindre idée de la réponse à donner.

Sésame. La phrase cryptée, comme une incantation, lui revenait en tête. Et l'attention particulière de Mr Darwin sur ces mots soulignés. Ces trois mots soulignés. Sésame des Merveilles. Ses mots tournaient dans son esprit, comme ballottés par des flots de pensée. Et une odeur, provenant de son enfance, lui revint. Beignets. Merveilles. Sésames. Il s'approcha un peu plus de la porte. Les paumes de ses mains devenaient légèrement moites. Une mauvaise réponse, et les trois se retrouvaient à la porte. Qu'importe, il portait déjà plus d'un fardeau sur ses épaules, croulant comme Atlas.

« Des merveilles au sésame.. s'il vous plaît ? »

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« LÉGENDE URBAINE »

MESSAGES  : 1024
POINTS  : 1934
DATE D'INSCRIPTION  : 24/06/2014


MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz   20.08.16 12:48 par Le JugeCiter Editer Supprimer 

L'homme aux gros bas derrière la porte regarda de haut en bas les 3 compères qui se trouvaient là. Il haussa les sourcils à la réponse du brun avant de soupirer. « Mmh... Ouais, ok, vous pouvez passer. » puis il entrouvrit la porte. Lorsque les 3 hommes furent à l'intérieur de la bâtisse, ils purent découvrir comme l'entrée d'un grand hangar abandonné. Des hommes qui semblaient armées gardaient une porte menant à une seconde salle, visiblement bien plus grande. Les gros bras vous traînèrent fasse à un collègue, tout aussi massif, et avec une balafre sur le visage si grosse qu'elle en découragerait plus d'un.

Cet homme, et deux de ses collègues du même gabarit, se mirent à tapoter de leurs deux mains chacun d'entre vous. Une fouille au corps, légère mais suffisante pour constater qu'aucun de vous ne semble armé, ni même dangereux. D'un signe de tête, ils appelèrent un dernier homme. Plus petit et maigrichon, ce dernier traînait un sac qu'il finit par vous tendre. « Prenez-en un. Simple mesure de précaution, pour préserver l'anonymat de nos clients, v'comprenez ? » Dans le sac se trouvaient des masques : cachant que les yeux, ou le crâne en entier, certains étaient des visages de personnalités pélagienne tandis que d'autre étaient des têtes d'animaux. Mais après tout, c'est vous qui avez choisis le vôtre.

Il vous guida à travers la porte, tout en vous briefant sur la procédure. « Ici vous n'êtes personne, juste un numéro. Tout doit se régler en cash, si vous n'avez pas assez sur vous, ce n'est pas la peine de monter, sinon on vous tombe dessus. » La salle était grande et remplie d'une foule déguisée. Méconnaissable, mais riche. Chacun avait un petit bâton avec un numéro en son bout, une hôtesse vous tendit les vôtres : 167, 168 et 169.

A présent, à vous de jouer, vous voilà dans une salle aux enchères et déjà au loin, vous voyez que les pièces à vendre semblent d'une rare valeur.


« »



MessageSujet: Re: L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz    par Contenu sponsoriséCiter Editer Supprimer 

 
L'éveil des sens | Août 125 | N.1 | Joshua, Saül, Tadeusz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'éveil des sens ▬ N.0 (annulée)
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Le début d'un amour... à sens unique ! [ PV Anna ]
» SOS RPG[à sens unique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escalus :: 
PELAGIA
 :: Quartier Est
-




Ewilan RPG